Alimentation durant la grossesse : une meilleure santé pour maman et bébé

La grossesse, on le sait, est une période sujette à de nombreuses interrogations. Parmi les préoccupations principales des futures mamans, l’alimentation tient une place de choix. Et pour cause… de nombreuses informations circulent sur le net à ce sujet. Difficile donc de bien faire la part des choses pour les femmes enceintes. Toutes ces questions, liées à la peur de faire des erreurs, représentent une source d’anxiété supplémentaire pour les mamans en devenir. Pour aborder les choses plus sereinement, il est tout à fait possible de faire appel aux recommandations d’un professionnel, formé spécifiquement pour suivre les futures mamans. Par exemple, afin d’accompagner au mieux les femmes enceintes, La Méthode de Maia Baudelaire propose un programme nutritionnel totalement dédié à cette période. Une alimentation équilibrée peut jouer un rôle capital sur la bonne santé du bébé et de sa mère, tout comme sur le bon déroulement de la grossesse.

Une alimentation “spéciale grossesse“, qu’est-ce que c’est ?

Au début de la grossesse, il est nécessaire de créer des réserves de graisses, fer et protéines pour que le bébé puisse allégrement puiser dedans dès le deuxième trimestre de grossesse.
 En plus d’un régime équilibré riche en vitamines, nutriments, fibres et fer, la future maman doit être attentive à d’autres petites choses simples : acide folique (vitamines B9), fer, protéines animales, oligoéléments, calcium et eau sont autant d’éléments à ne pas négliger car indispensables pour le développement du bébé et la santé de maman.

En pratique qu’est-ce qu’on mange ?

Une alimentation variée et équilibrée pour couvrir tous les besoins de la mère et du bébé. Contrairement à ce qu’on entend souvent, il n’est pas nécessaire de manger pour deux. En revanche, il est primordial de manger deux fois mieux, tout en privilégiant certains (micro) nutriments essentiels :

Les folates (vitamine B9) :

Primordiaux pour le développement du système nerveux du bébé. On en trouve dans la levure en paillette, les épinards, le cresson, la chicorée, les pissenlits, la mâche, le melon, les noix, les châtaignes, les pois chiches … Pour assurer la couverture des besoins en vitamine B9, il est important de manger au moins 5 portions de légumes et fruits chaque jour (crus bien lavés, surgelés, en conserves).

Le Calcium :

Indispensable à la santé des os de la mère mais également à la construction du squelette du bébé. On en trouve dans le lait et les produits laitiers. Pour assurer la couverture des besoins en calcium de la mère et de l’enfant, il est important de consommer 3 produits laitiers par jour. En cas d’intolérance, les eaux minérales naturellement riches en calcium peuvent être un bon allié (supérieure à 150mg/L).

La vitamine D :

Nécessaire à la minéralisation des os du bébé. C’est à partir des réserves de la mère que le bébé va constituer ses propres réserves à la naissance. La vitamine D peut être fabriquée par le corps grâce à l’action du soleil mais on peut également en trouver dans l’alimentation, Poissons gras et produits laitiers par exemple.

Le fer :

Les besoins de la mère sont augmentés pendant la grossesse. Il est donc important de varier son alimentation pour couvrir ces nouveaux besoins. On en trouve dans la viande, le poisson, le boudin noir (très bien cuit) et les légumes secs. Pour assurer la couverture des besoins, il est important de mettre du poisson au menus au moins 2 fois dans la semaine. Pour une meilleure absorption du fer d’origine végétal par l’organisme, il doit être consommé avec une source de vitamine C (citron par exemple).

L’iode :

Indispensable au développement du cerveau du bébé. On en trouve dans les crustacés (bien cuits), les moules, les poissons de mer, le lait, les produits laitiers, les œufs, le sel iodé etc…

L’alimentation est également primordiale dans la gestion de la prise de poids durant la grossesse. Mais peut également jouer un rôle sur la gestion des petits désagréments rencontrés pendant la grossesse : nausées, vomissements, constipation, remontées acides etc.

L’hygiène alimentaire et aliments interdits

L’hygiène alimentaire peut aussi permettre de prévenir l’apparition de certaines infections pouvant être très dangereuses pour le bébé (comme la toxoplasmose et la listériose). Il est important de conserver son réfrigérateur propre, de bien nettoyer les fruits et légumes avant de les manger et de vérifier les dates limites de consommation des produits avant de les consommer.

Les produits d’origine animale doivent être très bien cuits. Il est préférable d’éviter les recettes contenant des œufs crus et de limiter à supprimer certains aliments pendant 9 mois : Les fromages au lait cru, fromages à pâte molle, à croute fleurie (camembert, brie), à croute lavée (munster) et les fromages râpés industriel. Il est nécessaire d’enlever la croute de tous les fromages. La charcuterie, les viandes et poissons crus, les poissons fumés, les crustacés décortiqués vendus cuits sont également à proscrire. Certains poissons (anguille, barbeau, brème, carpe, silure, lotte, bar, bonite, empereur, grenadier, flétan, brochet, dorade, raie, sabre, thon, espadon, marlin, siki, requin et lamproie), la caféine, l’alcool, le foie et les produits à base de foie, le soja et les produits à base de soja, les produits enrichis en phytostérols sont autant d’aliments à surveiller.

Il faut aussi savoir que bébé s’imprègnera beaucoup des habitudes alimentaires de ses parents. Conserver une hygiène de vie saine favorisera ainsi la santé de bébé.

Pour plus de sérénité, si un professionnel s’occupait de tout ?

Le programme grossesse proposé par la Méthode de Maïa Baudelaire vous offre le luxe d’être accompagnés par un professionnel de santé, diététicien nutritionniste diplômé et spécialisé dans la nutrition de la femme enceinte. Il vous proposera des menus en accord avec vos goûts et habitudes tout au long de votre grossesse. Plus besoin de réfléchir aux interdits, aux besoins nutritionnels le coach est là pour penser à tout. Si vous souhaitez bénéficier de ce service, vous pouvez vous rendre sur notre Corner Shop.

Liens associés

  • 47
    Lors du séjour à la maternité, lorsque nous avions des difficultés, les auxiliaires venaient nous voir pour nous filer un coup de main. D'ailleurs, je les remercie encore pour leur disponibilité et tous les bons conseils qu’elles ont pu nous donner. Le lait maternel a de nombreux avantages mais même…
    Tags: l, d, bébé, alimentation
  • 46
    Le sommeil de bébé est un sujet vaste et particulièrement important. C’est un domaine sur lequel tous les jeunes parents s’interrogent. C’est une des premières choses à gérer et à mettre en place après l’accouchement. De plus, le sommeil de votre enfant définira en grande partie le quotidien que vous…
    Tags: bébé, l, d, plus
  • 41
    Dans l'alimentation du bébé de 8 mois, le bébé n'a plus le réflexe d'extrusion, c'est à dire qu'il ne rejette plus avec sa langue les aliments solides qui lui sont proposés. Cet âge marque donc une nouvelle étape dans sa diversification alimentaire. Il peut donc commencer à manger des petits morceaux. Par exemple dans…
    Tags: bébé, plus, produits, également, alimentation
  • 41
    Nous avions à cœur de vous présenter cet article sur l’allaitement mixte. L’allaitement mixte va toucher tous les parents à un moment ou à un autre, et ce, quelques soient les raisons, que ce soit lors du sevrage de votre bébé, par obligation ou par choix personnel. L’allaitement est un…
    Tags: l, d, bébé, plus
  • 40
    Pendant la grossesse, au-delà de penser à votre bien-être et à celui de votre futur bébé, vous devez gérer diverses démarches administratives. En ce sens, le futur papa sera sûrement à vos côtés pour vous aider à éclaircir ces étapes parfois bien balisées, et parfois plus floues. Penchons-nous aujourd’hui sur…
    Tags: santé, l, d, grossesse, plus, bien

Laisser un commentaire