Allaitement mixte : une solution en cas de difficulté

A l’heure où j’écris cet article mes amis, je suis devenu papa. Ma petite fille est née le 14 février. Quel meilleur cadeau aurais-je pu avoir pour la Saint-Valentin ! Nous nous habituons à cette nouvelle situation et prenons nos marques petit-à-petit.

Dès le début, la question de l’allaitement a été un peu stressante pour nous et assez difficile à gérer. C’est la raison pour laquelle je tenais à partager cet article sur l’allaitement mixte avec vous. Dès le séjour à la maternité, les pressions des gens autour de nous et les opinions concernant l’allaitement ont commencé à se faire sentir ! Dès le début, il nous a fortement été conseillé de ne procéder qu’à un allaitement maternel exclusif. Une personne nous a même fait un discours sur le lait artificiel, nous expliquant qu’il était nocif pour la flore intestinale du bébé… Nous ne doutions pas une seule seconde que le lait maternel était la meilleure alimentation possible pour notre bébé mais de telles pressions nous ont semblées choquantes parce que culpabilisantes et quelque peu dictatrices de la façon dont les parents doivent procéder.

Hors, en tant que parents, nous faisons ce que nous pouvons. Et la dernière chose dont nous avons besoin est d’être stressé ou qu’on remette en cause notre façon de faire les choses ou notre aptitude à les faire bien ! Pour certaines mères la lactation est insuffisante. Dans notre cas, nous avons tout fait pour stimuler la lactation, mais c’est mère nature qui fixe la quantité de lait disponible ! A cause de tous ces facteurs, de nombreuses mères peuvent ressentir de la culpabilité, vis-à-vis de leurs choix, de leurs aptitudes à donner le meilleur à leur enfant et vis-à-vis du regard des autres. Il y a bien sûr la volonté d’être une mère parfaite, mais on peut vite douter de soi avec les remarques parfois culpabilisantes ou peu pertinentes du corps médical ou d’un entourage un peu trop intrusif, tout ceci amenant généralement à des conseils contradictoires. Il semble parfois que tout est planifié pour que les mamans doutent face aux choix qu’elles ont à faire au quotidien, quand rien ne devrait les faire douter ou se mettre en travers de leurs décisions ou sentiments.

L’allaitement occupe une place de choix dans les sujets polémiques. Tout le monde a un conseil ou une remarque : “jusqu’à quel âge comptes-tu allaiter ?”, “est-ce que tu ne devrais pas penser à le sevrer ?”, ou au contraire “ton bébé sera en meilleure santé si tu l’allaites”, “tu n’as même pas essayé d’allaiter ?”. On est vite perdus pour décider de l’alimentation de bébé en toute sérénité.

Bien évidemment, pour faire face à ce genre de difficultés, n’hésitez pas à faire appel à une consultante en lactation ou à vous renseigner auprès de la leche league.

En ce qui nous concerne, dans cette situation, il nous fallait un compromis. Et ce compromis, c’est l’allaitement mixte !

L’allaitement maternel exclusif, la solution idéale, mais pas toujours…

Il est vrai que dans l’idéal, le lait maternel, c’est ce qu’il y a de mieux pour l’alimentation des bébés. De nombreuses études montrent qu’il permet d’améliorer la résistance aux infections et de limiter le risque d’allergie. Avec ce lait, la mère transmet également des anticorps à son enfant. Le colostrum à la naissance puis le lait maternel comblent parfaitement les besoins nutritionnels de bébé, en particulier si celui-ci est prématuré.

Mais l’allaitement exclusif peut parfois être très difficile pour les mamans : fatigue importante due à la fréquence des tétées, allaitement douloureux avec la formation de crevasses aux mamelons, engorgement des seins, muguet du bébé qui provoque une douleur trop importante, bébé qui refuse de téter, ou tout simplement le manque de lait….

Face à ces complications, de nombreuses mamans culpabilisent énormément et ont l’impression de ne pas être à la hauteur. Et pourtant, il n’y a aucune honte à avoir. Deux tiers des Françaises allaitent à la naissance, mais seulement 18 % poursuivent l’allaitement jusqu’à 6 mois. Face aux contraintes, chacun fait comme il peut et comme il veut. Il est important de se dire que personne ne peut se mettre à votre place. C’est votre corps, votre enfant et vos sensations. Et bien que le lait artificiel apporte un peu moins de bénéfices à votre bébé, il reste tout à fait adapté à son alimentation !

L’allaitement mixte : une bonne solution intermédiaire

Lorsqu’on rencontre des difficultés avec l’allaitement, l’allaitement mixte peut être la réponse. Dans certains cas, l’allaitement mixte peut consister à donner le sein et du lait maternisé au biberon (par exemple, pour que quelqu’un d’autre puisse donner le lait au bébé en l’absence de la maman, pour soulager les seins de la maman ou tout simplement lors du sevrage pour habituer bébé au biberon). Dans d’autres cas, il s’agit d’alterner tétées et biberon de lait en poudre industriel (en cas de lactation insuffisante notamment). C’est ce que nous avons fait. Nous sommes très contents de notre choix. Grâce à l’allaitement mixte, notre bébé a pu continuer de bénéficier du lait maternel et nous avons pu retrouver un état d’esprit plus serein et surtout un peu de repos !

Les spécialistes conseillent généralement d’introduire l’allaitement mixte le plus tard possible. Cela laisse ainsi une plus grande chance à la lactation de s’installer, et au bébé de s’y habituer. Mais si ce n’est pas possible pour vous de faire autrement, vous pouvez entamer l’allaitement mixte très rapidement.

Et en pratique, on fait comment ?

Il n’y a pas vraiment de modèle générique pour l’allaitement mixte. Cela va entièrement dépendre de la maman et du bébé. Certaines mamans vont remplacer les tétées les moins importantes par des biberons, afin de garder au maximum l’allaitement naturel. D’autres vont remplacer la tétée du matin, afin de pouvoir se reposer un petit peu.

Au final, l’essentiel pour bien réussir l’allaitement mixte, c’est de trouver son propre rythme, et ça nécessitera parfois quelques ajustements. Attention tout de même, à conserver un certain nombre de tétées par jour si vous souhaitez poursuivre l’allaitement sur une longue période, car la lactation s’adapte à la demande de bébé ! Si vous réduisez l’allaitement trop rapidement, le petit risque, c’est de devoir sevrer votre bébé plus rapidement que ce que vous aviez prévu, parce que vous n’aurez plus de lait. Donc dans la mesure du possible, pas de précipitation. Dans le cadre de l’allaitement mixte, il est conseillé de donner le biberon la journée et de poursuivre les tétés le soir ou la nuit. C’est pendant le soir ou la nuit que la maman produit le plus de lait maternel.

Conclusion : faites comme vous pouvez !

Ce n’est pas parce que l’allaitement naturel est conseillé que vous devriez vous laisser culpabiliser si vous ne pouvez pas allaiter votre bébé pendant 6 mois. En réalité, nombreuses sont les mamans qui arrêtent bien avant et leur enfant se porte parfaitement bien.

Opter pour l’allaitement mixte peut aussi avoir ses avantages. Si celui-ci vous permet de trouver un meilleur rythme et de vous aménager quelques plages de repos, vous passerez de bien meilleurs moments avec votre bébé.

Autre avantage, le père peut participer plus activement à l’alimentation du nourrisson, et nombreux sont les papas qui seront très heureux de pouvoir offrir un peu de repos supplémentaire à leur compagne, tout en passant un moment privilégié avec leur bébé.

Et pour les entourages, essayez d’être bienveillants. Ce n’est pas toujours facile d’être parent !

Pour aller plus loin et en savoir plus sur l’allaitement mixte, jetez un coup d’œil à notre article « Allaitement mixte : tout connaître pour le réussir« 

Liens associés

  • 84
    L'alimentation du bébé à 3 mois : une alimentation exclusivement au lait Le lait maternel Les atouts du lait maternel Selon certaines sources, le lait de chaque espèce est la mieux adapté pour les petits de cette espèce. Le lait maternel serait donc le mieux adapté. Du fait de la fragilité…
    Tags: lait, bébé, maternel, biberon, allaitement, alimentation
  • 82
    Comme toute période de transition, le sevrage de bébé est parfois difficile à gérer pour la maman, le bébé, et le papa. Il est possible qu'à cause qu'un manque d’information, de conseils mal avisés de certains soignants, ou de l’entourage, le sevrage de bébé ne se déroule pas toujours comme…
    Tags: bébé, l, sevrage, biberon, lait, allaitement, maternel, alimentation
  • 80
    Lors du séjour à la maternité, lorsque nous avions des difficultés, les auxiliaires venaient nous voir pour nous filer un coup de main. D'ailleurs, je les remercie encore pour leur disponibilité et tous les bons conseils qu’elles ont pu nous donner. Le lait maternel a de nombreux avantages mais même…
    Tags: l, allaitement, maternel, d, bébé, alimentation
  • 72
    Nous avions à cœur de vous présenter cet article sur l’allaitement mixte. L’allaitement mixte va toucher tous les parents à un moment ou à un autre, et ce, quelques soient les raisons, que ce soit lors du sevrage de votre bébé, par obligation ou par choix personnel. L’allaitement est un…
    Tags: l, lait, allaitement, d, mixte, bébé, biberon, plus
  • 59
    Le muguet du bébé, qu'est-ce que c'est ? Le système immunitaire des bébés n'étant pas complètement achevé, il est courant qu'ils soient atteints de certaines petites affections. Vous avez déjà peut-être entendu parlé de l'une d'entre elles : le muguet du bébé. De quoi s'agit-il et comment le reconnaît-on ? Le muguet buccal…
    Tags: bébé, maternel, allaitement, alimentation

Laisser un commentaire