Apprentissage de la propreté : restons patient

Il est vrai que la corvée des couches avec son lot de pipi ou caca est quelque chose dont on voudrait se passer rapidement… En plus, il arrive de nous sentir désarmés, mais tentons de ne pas aller trop vite. L’apprentissage de la propreté est une étape importante dans la vie du bébé et de l’enfant.

A partir de quel âge un enfant peut-il être propre ?

En principe, il faut attendre que l’enfant ait au moins 2 ans. Même si pour nous cela paraît simple, ce n’est pas le cas de l’enfant. Pour qu’un enfant apprenne à être propre, il lui faut maitriser un certain nombre d’activités dont un contrôle neuromusculaire de ses sphincters. Ce contrôle n’est pas possible jusqu’à ce que l’enfant aie au moins environ 2 ans. 

Pour matrîser ses sphincters, l’enfant doit avoir accompli sa maturation dans 3 domaines différents :

  • Sa maturation neuromusculaire : il doit pouvoir ouvrir ou fermer ses sphincters consciament et volontairement.
  • Sa maturation intellectuelle : il doit comprendre les notions telles que qu’est « se retenir » ou « évacuer » l’urine ou la selle, quel est « le bon endroit ».
  • Sa maturation affective : Cela correspond à son désir de grandir, et à sa capacité à comprendre ce que ses parents attendent de lui.

L’apprentissage de la propreté est se fait donc petit à petit. Au départ, le bébé commence à maîtriser ses intestins avant sa vessie. Ensuite, l’enfant va d’abord ne plus se mouiller le jour pour ensuite ne plus se mouiller la nuit. Être propre se résume à ce que le bébé se rende compte qu’il a besoin de vider son intestin ou sa vessie, qu’il aie la capacité d’attendre pour satisfaire ce besoin, qu’il accepte de faire comme « les grands » et de faire plaisir à papa et maman, qu’il est prêt à renoncer à cette couche confortable.

En principe avant d’être propre, l’enfant sait déjà bien marcher, monter et descendre les escaliers. Même si l’enfant apprend à être propre qu’à partir de 2 ans et demi, il n’est pas en retard pour autant.

Notre attitude va également avoir un impact sur l’apprentissage de la propreté. Plus nous serons détendu, mieux l’apprentissage se fera.

En ce qui concerne la propreté pendant la nuit, il n’est pas recommandé de reveiller l’enfant car cela perturbe son sommeil. L’enfant devient propre la nuit lorsqu’il a acquis un certain degrés de maturité. Il est rare que les bébés deviennent complétement propres du jour au lendemain. La plupart des enfants ne font plus pipi au lit et deviennent propres la nuit qu’à partir de 2 ans et demi voir 3 ans, il arrive même que certains le deviennent plus tard. Il ne faut donc pas trop s’inquiéter, des accident sont encore possibles jusqu’à 5 ans. On ne peut donc pas parler d’énurésie avant 5 ans (Source : j’élève mon enfant, Laurence Pernoud).

A partir de 2 ans et demi – 3 ans, le garçon peut uriner debout. Le féliciter dans cet étape, peut faciliter son apprentissage de la propreté.

Les risques d’un apprentissage de la propreté trop tôt

D’après le livre « tout se joue avant 6 ans » du Docteur Fitzhugh Dodson (page 57-58), apprendre à son bébé à être propre trop tôt n’est pas recommandé. Cela peut avoir des conséquences sur son dévéloppement. Il prend l’exemple d’un enfant où en apparence cela avait marché mais à cause de cela, l’enfant connaissait à 7 ans des difficultés, telles que :

  • Peur terrible d’aller à l’école
  • Difficulté de se faire des amis
  • Incapacité d’établir des relations avec les autres enfants

L’entrainement à la propreté semble simple dans l’esprit des adultes mais il est beaucoup plus complexe chez un enfant. Supprimer les réflexes d’expulsion de ses muscles rectaux, apprendre à appeler ses parents, à aller jusqu’au bout de la salle de bain, n’est pas si facile pour un enfant. Retenons également qu’il est important de ne pas troubler l’ordre naturel des choses comme le déclenchement des besoins afin d’éviter, potentiellement par la suite, des problèmes de constipation pour notre enfant.

L’utilisation du pot et du réducteur de toilette

Il possible d’utiliser 2 choses, le pot ou le réducteur de toilette. Il n’y a pas de régles sur ce sujet. certain enfants vont se sentir plus à l’aise sur un pot et d’autres sur un réducteur. L’essentiel est que l’enfant comprenne qu’il est assis pour faire dans son pot et qu’il soit bien installé. Jetez un coup d’oeil sur nos pots et réducteurs de toilette sur notre boutique.

Quelques conseils pour l’apprentissage de la propreté

Pour l’apprentissage du pot, vous pouvez lui proposer d’aller sur son petit pot aprés chaque repas, par exemple. Surtout, il ne faut pas insister. Si au bout de quelques minutes, l’enfant ne fait ni pipi ou caca, c’est qu’il n’en a pas envie. Lorsque l’enfant est bien installé, laisser-le car s’il vous voit attendre un résultat, il peut se sentir contracté ou bloqué. Cela va de soi, mais le pot ne doit pas faire l’objet d’une menace, ni d’une punition ou ne doit pas être un instrument pour le tenir tranquille. Si l’enfant refuse de faire dans son pot, il est bien sûr inutile de le forcer. Nous pouvons cesser les séances du pot pendant quelques temps et essayer à nouveau progressivement.

Pour lui faire comprendre ce qu’il se passe, commençons à lui apprendre des mots. Quand nous voyons l’enfant pousser et faire des efforts, disons : « Tu es en train de faire dans ta couche ». Après avoir entendu plusieurs fois cette phrase, l’enfant se fera une idée de ce qui se passe. Bientôt il pourra le dire lui-même et quand il sera capable de l’annoncer, le passage à la deuxième étape pourra se faire.

Avant d’utiliser le pot, mettons en confiance l’enfant et rendons-le à l’aise avec ce nouvel élément. Ensuite, disons à l’enfant qu’il est assez grand pour s’assoir dessus et qu’il pourra faire comme les adultes. Les enfants aiment imiter les adultes.

Une fois que l’enfant a appris à aller à la selle, disons-lui que c’est un grand qui n’a plus besoin de porter de couches.

La fin de l’utilisation des couches peut être progressive. Nous pouvons retirer petit à petit les couches et laisser place à la culotte. Mouiller sa culotte est plus gênant que mouiller des couches qui retiennent une humidité tiède. Cela peut inciter l’enfant à alerter les parents par crainte d’être mal à l’aise. La culotte peut être un moyen de promotion dont l’enfant peut être fier afin de montrer qu’il n’est plus un bébé et de lui faire rendre compte du rôle qu’il peut jouer lui même pour rester sec.

Par exemple, commençons par lui mettre une culotte le matin (aprés être allé sur le pot). Si l’essai réussit, nous pouvons mettre à nouveau une culotte aprés la sieste, et également le féliciter lorsqu’il réussi à être sec jusqu’à ce qu’il aille sur son pot.

Livre

Edwige ANTIER Mon bébé devient propre édition Jacob Duver.

En souhaitant le meilleur pour votre famille

Liens associés

  • 67
    Qu’est que l’énurésie chez l’enfant ? L’énurésie chez l’enfant est l’absence du contrôle de la vessie alors que l’enfant devrait être propre naturellement. Cette émission involontaire d’urine est souvent associée au sommeil des enfants. Pour les pipis au lit, le terme d’énurésie nocturne est utilisé. Lorsque l’enfant a mouillé la nuit, il…
    Tags: l, enfant, d, apprentissage, propreté
  • 48
    Constipation ou non ? Il semble que votre bébé pourrait bien être constipé ? Pas de panique ! Rien de bien méchant ou d'anormal, nous faisons le point avec vous dans cet article sur la constipation chez le bébé : qu'est-ce que c'est réellement, quelles en sont les causes, on vous donne toutes nos…
    Tags: bébé, plus, ne, enfant, propreté, apprentissage
  • 46
    Le sommeil de bébé est un sujet vaste et particulièrement important. C’est un domaine sur lequel tous les jeunes parents s’interrogent. C’est une des premières choses à gérer et à mettre en place après l’accouchement. De plus, le sommeil de votre enfant définira en grande partie le quotidien que vous…
    Tags: bébé, l, se, d, ne, plus
  • 35
    Nous avions à cœur de vous présenter cet article sur l’allaitement mixte. L’allaitement mixte va toucher tous les parents à un moment ou à un autre, et ce, quelques soient les raisons, que ce soit lors du sevrage de votre bébé, par obligation ou par choix personnel. L’allaitement est un…
    Tags: l, d, bébé, plus, ne
  • 34
    Le temps passe vite, la naissance de ma fille devient imminente et avec ma compagne, nous commençons à faire notre stock de couches, histoire d’être serein lors de l’arrivée de la petite… Je me suis renseigné sur ce sujet car ces dernières semaines j’ai beaucoup entendu des produits toxiques sur les couches; notamment…
    Tags: couches, d, l, ne, n

Laisser un commentaire