Coliques de bébé : causes et comment les soulager ?

les coliques de bébé

Notre bébé est né depuis déjà presque 2 mois. Je vous avouerai que ce n’est pas toujours facile, notamment la nuit où même en donnant le biberon, notre princesse peut pleurer et s’endormir très difficilement. Du coup, la première chose qui m’est venue à l’esprit, c’est les coliques de bébé qui sont des affections bénignes, mais qui touchent quand même près d’un bébé sur cinq.

Elles se traduisent par plusieurs symptômes : bébé pousse des cris stridents, il pleure beaucoup, il devient tout rouge, s’agite, se contorsionne et émet des gaz. Très impressionnantes, voir effrayantes, pour les parents, qui ne comprennent pas toujours ce qui arrive à leur bébé, les coliques sont pourtant sans danger. Elles sont simplement le résultat des douleurs aiguës de bébé au ventre. Nous savons que les coliques peuvent être stressantes et inquiétantes mais aussi frustrantes autant pour les jeunes parents, surtout si c’est le premier enfant, que pour le bébé, c’est pourquoi nous voyons avec vous dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur les coliques du nourrisson et ce qu’il faut faire pour calmer, rassurer, apaiser et consoler votre bébé.

Quelle est la cause des coliques de bébé ?

Une bactérie à l’origine des coliques

Une étude menée en 2012, publiée dans la revue Archive of Pediatrics & Adolescent Medicine, attribue la majorité des coliques à une bactérie appelée Helicobacter Pylori (H. Pylori). Or avant l’âge de trois ou quatre mois, une partie des nouveaux nés ne dispose pas d’un système immunitaire suffisamment mature pour résister à cette bactérie. C’est pour cela que la plupart des bébés ne déclenchent plus de coliques, passé trois ou quatre mois après la naissance.

Un réflexe d’éjection trop fort

Ce qu’on appelle « réflexe d’éjection fort », c’est lorsque le lait arrive trop vite et en trop grande quantité en début de tétée. Cela peut gêner le bébé, qui va alors repousser la tétée et la redemander peu de temps après. Cette interruption sollicite beaucoup le système digestif du bébé et peut provoquer des problèmes de digestion et des ballonnements. Pas de panique ! Il est possible de limiter ce phénomène en donnant la tétée allongée, afin de réduire la pression du lait. Autre petit conseil, laissez bien bébé téter jusqu’à la fin. En fin de tétée, le lait est plus gras, plus nourrissant et plus facile à digérer. Au contraire, en début de tétée, le lait est plus riche en lactose et plus difficile à digérer pour le bébé.

Une composante psychologique

Les coliques de bébé peuvent aussi avoir une composante « psychologique ». Après avoir passé près de neufs mois dans le ventre de sa maman, le bébé a parfois besoin d’un temps d’adaptation. Il ne comprend pas bien l’environnement dans lequel il évolue, et il ne ressent plus la chaleur rassurante de sa maman. Et si sa maman stresse, car il a des symptômes inquiétants, le lien très fort qui les unis peut parfois lui faire ressentir cette inquiétude. Privilégiez donc toujours le contact direct et les moments de proximité, d’échange avec le bébé.

Allergie au lait de vache

Il arrive également que des coliques de bébé soient dues à une allergie aux protéines de lait dans le cas où vous donnez le biberon à votre bébé plutôt que de lui donner le sein. Si les coliques semblent « normales », qu’en dehors des épisodes de pleurs et de douleurs abdominales, votre bébé va bien et s’alimente correctement, qu’il est souriant et que ses selles sont normales, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. En revanche, si les coliques sont accompagnées de problèmes cutanés (eczéma, urticaire…), de fortes diarrhées avec parfois du sang, avec un reflux gastro œsophagien important, une mauvaise prise de poids, que votre bébé va mal, dort mal, voire refuse de s’alimenter, il est tout-à-fait possible qu’il s’agisse d’une allergie au lait de vache et non de simple coliques. Cette allergie toucherait en moyenne 5 % des nourrissons. Bien évidemment, contactez un médecin pour vérifier.

Quelques conseils pour réduire ou soulager les coliques de bébé

Tout d’abord, si vous pensez que votre bébé souffre de colique, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Il va s’assurer que les symptômes correspondent bien à une colique et son diagnostic vous permettra d’éliminer d’autres causes : constipation, sous ou suralimentation, reflux gastro œsophagien, etc. Il vous aidera également à trouver des réponses appropriées pour prévenir les risques de coliques et pour les soulager. En effet, excepté de rares cas, les coliques ne donnent pas lieu à une prescription médicamenteuse. En revanche, de nombreux petits trucs peuvent vous aider à soulager les coliques de bébé. Dans tous les cas, si votre bébé crie, pleure, hurle, il a besoin d’être réconforté et rassuré.

Supprimer les causes d’aérophagie

Les bébés peuvent souffrir d’aérophagie. Réduire les causes d’aérophagie est donc particulièrement préconisé pour prévenir les coliques. Pour cela, aidez-le à faire son rot après la tétée. Vous pouvez aussi essayer de l’aider à évacuer les gaz en le faisant « pédaler » en position allongée, sur le dos. Une autre position efficace consiste à placer l’enfant contre votre avant-bras ou votre jambe, les membres de chaque côté, afin d’apporter un soulagement en exerçant doucement une pression.

Changer de biberon

Si vous avez opté pour le biberon ou pour l’allaitement mixte pour nourrir bébé, il est possible que celui-ci avale un peu plus d’air lors de ses tétées au biberon. En effet, des bulles d’air se forment dans la tétine lorsque le bébé tète et elles finissent généralement dans son petit ventre ! Pour diminuer les risques d’aérophagie, et donc de colique, vous pouvez opter pour un biberon anti-coliques plus adapté.

Les massages anti-coliques pour bébé

Des massages adaptés peuvent soulager votre bébé de ses douleurs. Avant de masser votre bébé, vos mains doivent être chaudes. Passez-les quelques instants sous de l’eau chaude pour les réchauffer. De même, une température de la pièce aux alentours de 23° est conseillée. Il existe également des huiles de massage adaptées aux bébés. Plusieurs types de massages sont conseillés pour soulager les coliques.

Le massage circulaire : posez deux doigts sur le nombril de bébé, puis faites les tourner en appuyant délicatement, tout autour du nombril, jusqu’à atteindre la hanche droite du bébé. Pratiquez ce massage dans le sens des aiguilles d’une montre, qui est le sens dans lequel se fait la digestion.

Le massage avec la paume : placez votre main droite sur la hanche droite de bébé, puis remontez doucement jusqu’à la cage thoracique. Redescendez ensuite votre main délicatement vers la hanche gauche, puis revenez vers sa hanche droite. Vous pouvez pratiquer ce geste 4 à 5 fois de suite.

Les positions anti-coliques

Comme pour les massages, certaines positions sont réputées efficaces pour soulager les coliques de bébé.

À plat ventre sur le bras : portez votre bébé à plat ventre, sur votre avant-bras. Votre main est placée sur son ventre, et avec votre main libre, vous pouvez lui masser doucement le dos.

Les pieds sur la poitrine : prenez le pied de bébé et remontez-le délicatement vers sa poitrine. Faites de même avec l’autre pied. Posez votre autre main sous sa nuque, l’index sous la tête, et le reste de la main entre le cou et le haut du dos. Par contre même si les bébés qui ont des coliques semblent être plus confortables sur le ventre pour dormir, ne le mettez pas dans cette position, qui est dangereuse et qui peut amener à la mort subite du nouveau né.

Bercer votre bébé

Le simple fait de bercer votre bébé peut aider à soulager ses coliques. Prenez-le dans vos bras, marchez avec lui, parlez lui doucement ou chantez lui une chanson. Une berceuse, le contact peau à peau, tout ce qui peut renforcer votre lien avec votre enfant et le rassurer lui fera beaucoup de bien et vous permettra de le consoler. Vous pouvez utiliser une écharpe de portage pour pouvoir le porter plus longtemps. Votre présence rassurante devrait permettre de diminuer son stress et ses tensions.

L’emmaillotage

L’emmaillotage est une vieille technique, qui est parfois mal perçue. Accusée d’être un peu rétrograde, l’emmaillotage peut pourtant apporter un réel réconfort à votre bébé. Il lui rappellera les sensations vécues dans le ventre de maman : chaleur, confort, sécurité. Attention cependant, l’emmaillotage est réservé aux tout petits nourrissons (1-2 mois). Consultez une puéricultrice où une sage-femme pour connaître les bons gestes et le réaliser de manière appropriée.

L’homéopathie et l’ostéopathie

Des traitements homéopathiques adaptés aux bébés existent contre la colique. Si vous avez essayé d’autres solutions sans succès, cela peut donc être un recours intéressant. Faites appel à un médecin homéopathe pour qu’il vous prescrive un traitement adapté.

L’ostéopathie est également conseillée contre les coliques, régurgitations ou la diarrhée. Pour les bébés, les séances d’ostéopathie consistent en des mouvements très doux, destinés à rétablir un fonctionnement physique et neurologique optimal. Deux où trois séances sont généralement suffisantes pour résoudre le souci que rencontre votre bébé.

En cas d’épuisement : passez le relais

Les coliques de bébé ne sont pas fatigantes uniquement pour lui même. Elles peuvent aussi mettre à rude épreuve les nerfs de la maman et du papa. Or votre bébé ressent votre anxiété. En cas d’épuisement, faites appel à quelqu’un d’autre (nounou, mamie, …) pour vous relayer. D’ailleurs, je remercie encore la mère de ma compagne qui nous as bien aidé au début. C’est normal de ne pas pouvoir tout faire tout seul, surtout quand on est fatigué.

J’espère que cet article pourra vous aider. Si vous avez des remarques, postez des commentaires et je serai ravi de vous répondre.

Liens associés

  • 55
    Constipation ou non ? Il semble que votre bébé pourrait bien être constipé ? Pas de panique ! Rien de bien méchant ou d'anormal, nous faisons le point avec vous dans cet article sur la constipation chez le bébé : qu'est-ce que c'est réellement, quelles en sont les causes, on vous donne toutes nos…
    Tags: bébé, biberon, digestion, coliques
  • 51
    Nous avions à cœur de vous présenter cet article sur l’allaitement mixte. L’allaitement mixte va toucher tous les parents à un moment ou à un autre, et ce, quelques soient les raisons, que ce soit lors du sevrage de votre bébé, par obligation ou par choix personnel. L’allaitement est un…
    Tags: l, d, bébé, biberon
  • 50
    Conseils d'Olivier pour préparer le biberon - Pour le mélange de l’eau minérale et du lait en poudre : 30 ml d’eau pour une cuillerée de lait en poudre - Pour les petits calibres (120-150 ml), il est conseillé de mettre d’abord l’eau minérale et ensuite le lait en poudre pour mieux mélanger. -…
    Tags: biberon, bébé, l, d
  • 50
    Le portage est un sujet qui m’intéresse énormément car j’adore porter ma fille dans mes bras. Cependant, je vous avouerais qu’au bout d’un moment, ça peut être la galère : elle n’est pas toujours à l’aise, j’ai mal au dos etc… Voilà pourquoi Christelle Deodato, monitrice certifiée sur le portage, nous…
    Tags: bébé, coliques
  • 49
    Tradition ancestrale en Afrique et en Inde, le massage pour bébés se développe de plus en plus dans les sociétés occidentales.Et pour cause, on connaît, grâce à de récentes recherches scientifiques, les bénéfices de ces massages sur les bébés. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que le premier sens développé in…
    Tags: bébé, d, l, coliques

Laisser un commentaire