Crevasses aux mamelons durant l’allaitement : les soigner

Les mamans qui allaitent leur bébé font parfois face à des désagréments douloureux tels que les crevasses. Les crevasses au mamelon sont assez courantes. Elles peuvent inquiéter et être difficiles à guérir. Leur cause peut également être difficile à déterminer.

Ne vous inquiétez plus, on fait le point sur ces crevasses et autres problèmes en lien avec l’allaitement maternel, ce qui les cause, comment les prévenir, comment les guérir, les bons gestes à adopter et comment prendre soin de vos tétons de la meilleure façon possible !

Il vous faut avoir conscience que des douleurs ou crevasses aux mamelons n’ont rien de normal. Elles sont l’indice, le signe que quelque chose va mal ou se passe mal. Ces indications doivent être prises en compte le plus vite possible pour que l’allaitement redevienne un moment agréable pour la mère et son enfant.

Les Symptômes :

 Ne confondez pas les douleurs sans lésion cutanée avec des crevasses aux mamelons. Ces douleurs sont normales les premiers jours et passeront, il ne vous faut que du courage et de la patience !

Il existe différents types de lésions du mamelon avec de nombreuses variantes mais les symptômes principaux sont les suivants :

  • les gerçures, traînées rouges sensibles ;
  • les fissures, profonds sillons rouge vif particulièrement douloureux ;
  • les érosions, zones à vif, il n’y a plus de peau, elles sont rouges vifs et saignent lors des tétées et sont extrêmement douloureuses en particulier lors de l’allaitement.

Pourquoi une telle chose se produit-elle ?

C’est très simple. Il existe deux problèmes fondamentaux : la façon dont vous tenez votre bébé et la façon dont il tète. Soit le bébé est mal positionné, soit il a un problème de succion. Ou les deux.

C’est pourquoi il faut absolument faire en sorte que le bébé ait une bonne prise du sein dès le premier jour.

Les crevasses sur les tétons peuvent aussi apparaître si le bébé décroche la tête brusquement lors de l’allaitement.

Dans des cas plus rares, elles peuvent apparaître si le bébé souffre de muguet. Ce qui provoquera des douleurs dans les seins pendant ou après les tétées.

Dans d’autres cas encore, les crevasses apparaissent si vous avez la peau très sèche ou que vous souffrez d’eczéma qui peut lui-même être provoqué par des produits comme le talc, le parfum, la lessive utilisée, une crème, un savon ou encore l’air très sec.

Si vous utilisez mal votre tire-lait, vous risquez aussi les crevasses.

Le problème peut aussi provenir de la maman si elle rompt la tétée incorrectement. On ne tire pas sur la peau pour rompre la tétée, on glisse le doigt à la commissure des lèvres puis entre les gencives en faisant levier et c’est le doigt qui permet de retirer le mamelon et ensuite, on retire le doigt.

En résumé, toute manipulation maladroite ou brusque de vos tétons blessera le délicat tissu et provoquera des crevasses.

Dans tous les cas, au moindre problème, contactez une consultante en lactation ou renseignez vous auprès de la leche league pour déterminer la cause du problème et le rectifier.

Éviter les crevasses au mamelon

Quelques points clés :

  • Respectez une bonne position de bébé ;
  • Mettez un peu de lait sur le mamelon en fin de tétée (action cicatrisante et désinfectante) ;
  • Ne lavez pas trop les mamelons, une douche quotidienne suffit. Il ne faut pas décaper.
  • Laissez vos seins respirer !
  • Faites-vous aider par des professionnels dès que possible. Il est très important que votre nouveau-né prenne bien le sein et tète correctement, sans abîmer vos mamelons. Contactez une conseillère en allaitement. Si votre enfant prend bien le sein, les tétées ne devraient pas être douloureuses.

La position du bébé

Pour éviter les crevasses, il faut avant tout que le bébé soit dans la bonne position :

Le corps du bébé doit être bien maintenu pour éviter une tension sur le sein qui conduira à des crevasses. Votre bébé doit être face à votre sein et tourné vers vous. Le corps doit être positionné « ventre contre ventre » ou « estomac contre estomac » et non tourné vers le plafond. Sa tête doit être placée sur l’avant-bras de la maman, en position de madone. Les crevasses arrivent si l’enfant est placé trop haut, trop bas, trop à droite ou trop à gauche par rapport au sein.  Ses lèvres sont en éversion (elles s’ouvrent vers l’extérieur, laissant voir les muqueuses internes).

Si l’enfant est dans une mauvaise position, la peau tiraille, la douleur vient.

C’est cette première douleur sans lésion, au premier jour, et qui est due à une mauvaise position, qui évoluera en déformation du mamelon puis en crevasse si le problème n’est pas pris en charge immédiatement avec un professionnel de l’allaitement ou une consultante en lactation. Et le problème ne fera qu’empirer tant que personne n’aura corrigé ce qui ne va pas.

Suivant le positionnement de la crevasse, on peut déterminer quel est le problème dans la position du bébé :

  • Crevasse en haut du mamelon : tête en hypertension, le menton du bébé touche le sein, la gencive supérieure frotte et tire sur le mamelon. Le bébé est trop bas.
  • Crevasse en bas du mamelon : tête en hyperflexion, nez enfoui. Le bébé est trop haut.
  • Crevasse horizontale au centre du mamelon : prise insuffisante, le bébé l’écrase entre sa langue et son palais.
  • Abrasion du mamelon : problème de succion entraînant le frottement de la langue. (frein de langue)
  • Crevasse à la jonction du mamelon et de l’aréole : prise superficielle. Confusion sein-tétine.

La prise en bouche

Une mauvaise prise en bouche provient principalement d’une mauvaise position ou d’un positionnement au mauvais endroit par rapport au sein (même dans une bonne position). Il arrive aussi que le bébé n’ouvre pas assez la bouche (problème à l’accouchement, lorsqu’il est né par forceps ou ventouse par exemple). Le bébé peut aussi avoir des problèmes de succion, parfois à cause d’un trouble neurologique. S’il n’ouvre pas assez la bouche, il y aura un problème de frein de langue, ce qui cause une abrasion du mamelon. Un professionnel de la lactation vous apportera une aide adaptée.

L’alternance avec le biberon, peut être source de problèmes, les deux tétées étant différentes. Pensez-donc à prendre une tétine physiologique plus proche de la forme du mamelon.

Attention aussi à l’hygiène excessive, on ne nettoie les seins après les tétées que si on a une crevasse pour éviter la surinfection !

Séchez bien les seins en tapotant doucement avant que le mamelon ne rentre et ne mettez que des sous vêtements secs.

Solutions et traitements

Sachez que les mamelons blessés et le sang ne perturbent pas les bébés, vous pouvez continuer de donner le sein.

  • Faites chauffer un peu de lanoline purifiée entre vos doigts et appliquez sur vos mamelons avant et après chaque tétée. (cicatrisation en milieu sec)
  • Faites des pansements naturels avec des compresses de gaz et du lait maternel. Appliquez avec du film alimentaire par dessus. Changez après chaque tétée et ne le faites pas en cas d’infection. (cicatrisation en milieu humide, cicatrisation plus rapide, sans formation de croûte, le mieux si vous n’avez pas d’infection).
  • Choisissez une méthode et gardez-la 3 ou 4 jours au moins pour juger de son efficacité.
  • N’arrêtez pas de donner le sein même si c’est douloureux. Vous risquez l’engorgement. Si besoin, utilisez un tire-lait en attendant la cicatrisation.
  • Afin de laisser reposer vos seins et favoriser la cicatrisation, vous pouvez pratiquer l’allaitement mixte en alternant tétés et biberons.
  • Gardez vos seins propres et secs. Mais toujours tout en douceur.
  • Vous pouvez utiliser un pansement hydrogel mais uniquement avec une hygiène drastique des mains et pansements. Uniquement si la plaie n’est pas infectée.
  • Vous pouvez utiliser des coussinets d’allaitement
  • Privilégiez les tétées fréquentes et courtes. Si vous n’attendez pas que l’enfant ait faim, les tétées seront plus courtes et moins agressives.
  • Variez les positions du bébé au sein afin de diminuer l’intensité de la douleur. Vous pouvez appliquez des glaçons avant la tétée et prendre ce que le médecin a prescrit contre la douleur.
  • Si vous allaitez des jumeaux, commencez par le sein le moins douloureux puis le suivant, et faites pareil avec le deuxième bébé.
  • Donnez d’abord le sein le moins douloureux, ça dégorgera en quelque sorte celui qui fait le plus mal et la tétée sera moins brusque sur ce sein, le bébé étant déjà un peu rassasié.
  • Vous pouvez utiliser des téterelles en silicone lors de la tétée le temps que la douleur passe.
  • Vous pouvez utiliser des coques de manière temporaire pour protéger des frottements avec les vêtements. Lavez-les toutes les 24 heures.
  • Dans les pires des cas, laissez le mamelon au repos pendant 6 à 12h et essayez de faire sortir le lait comme vous le pouvez.
  • Soyez avec des personnes qui vous soutiennent, la douleur peut être très vive.

Bon courage à vous !

 

Liens associés

  • 39
    Le sommeil de bébé est un vrai sujet en tant que jeune parent. Il faut reconnaître que lorsque nous démarrons cette nouvelle vie, je pense que la fatigue est une des choses les plus difficile à gérer. Et ce n'est pas le sommeil de bébé durant ses premiers mois qui…
    Tags: bébé, plus
  • 35
    Dans cette nouvelle vidéo avec notre partenaire Sandrine, Baby Planner, Nous allons savoir comment mieux comprendre et gérer le sommeil de bébé, vous trouverez dans cette vidéo : - Les 3 phases d'éveil (Phase active, Phase calme, Phase agitée) - Le bébé peut se réveiller durant les différentes phase de…
    Tags: bébé, ne
  • 34
    Qu’est le massage shantala ? Le massage shantala n'est pas un massage thérapeutique. C'est un massage de bien-être, originaire d'Inde qui permet de rentrer en relation, de partager et d'apporter sécurité, santé, sérénité et vitalité à votre bébé ! Il a pour but premier de prolonger les sensations et le…
    Tags: bébé, plus
  • 30
    Le portage est un sujet qui m’intéresse énormément car j’adore porter ma fille dans mes bras. Cependant, je vous avouerais qu’au bout d’un moment, ça peut être la galère : elle n’est pas toujours à l’aise, j’ai mal au dos etc… Voilà pourquoi Christelle Deodato, monitrice certifiée sur le portage, nous…
    Tags: bébé, plus, position
  • 30
    Tradition ancestrale en Afrique et en Inde, le massage pour bébés se développe de plus en plus dans les sociétés occidentales.Et pour cause, on connaît, grâce à de récentes recherches scientifiques, les bénéfices de ces massages sur les bébés. Rien d’étonnant lorsque l’on sait que le premier sens développé in…
    Tags: bébé, on, plus, ne

Laisser un commentaire