La gestion du matin

Extrait du live du 31 octobre avec Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial

Auteur : Antoine Herman – Publié le : 31 oct. à 20:30

Salut tout le monde !

Auteur : Nicolas J – Publié le : 31 oct. à 20:32

Avant quand j’avais les enfants le matin, je laissais toujours un temps « mort » le temps qu’ils sortent du réveil, ensuite, c’était organisé ! et je jonglais avec tout ce qu’il y avait à faire, et hop ! 🙂

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 20:35

Effectivement en fonction de l’emploi du temps de chacun, les matins sont plus ou moins chargés. C’est important d’avoir un cadre pour que les enfants, en fonction de leur âge, puissent s’adapter et se responsabiliser

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 20:36

Mes enfants sont très différents concernant le réveil. Le petit est souvent de mauvaise humeur au réveil…Comment rendre son réveil plus « joyeux » ? (je vais pourtant le réveiller en douceur avec des câlins…)

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 20:40

Ah comme les adultes, il y a des enfants du matin et d’autres non… Cela fait partie de leur caractère. C’est difficile à changer. Un réveil en douceur est donc une bonne attitude à adopter dans un premier temps. Et le laisser émerger tranquillement ensuite.

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 20:41

Merci. Je suis aussi souvent obligée de répéter plusieurs fois mes demandes notamment quand il s’agit de s’habiller…Comment faire pour qu’ils s’habillent dès la première demande ?

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 20:43

Il est presque impossible de ne jamais répéter. Ça serait trop simple et puis il s’agit quand même d’enfant… Malgré tout évitez de répéter plus de trois fois. Si cela est un problème tout les jours, vous pouvez également utiliser des « billets de bonne conduite ». A chaque fois, qu’il s’habille tout seul comme un grand, vous lui en donnez un. Au bout de 3 billets récoltés, il a le droit à un petit quelque chose. Vous pouvez aussi essayer une autre stratégie.

S’il sait s’habiller tout seul, vous pouvez aller l’aider en faisant comme s’il était un bébé. Il n’aimera pas se sentir diminuer et voudra le faire tout seul

Auteur : Nicolas J – Publié le : 31 oct. à 20:44

ma fille de 5 ans me demande de l’habiller comme son petit frère de 2 ans pour rigoler, heureusement ce n’est qu’en effet que pour rigoler ! 🙂

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 20:45

Malheureusement, cette stratégie ne fonctionne pas car lorsque je le fais ils aiment bien que maman s’occupent d’eux et demandent à ce que je les habille…Je vais essayer la première

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 20:46

Oui, là c’est la situation inverse et effectivement il ne faut pas rentrer dans ce jeu là, sinon il fera un caprice à chaque fois. Mais c’est sur que parfois ça fait du bien de redevenir un bébé !

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 20:47

ça c’est sur ils adorent !

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 20:50

Vous pouvez aussi lui mettre un minuteur et les mettre en compétition :  » le premier habillé à gagner ! ». Ou « tu dois être habiller avant la sonnerie pour gagner ! »

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 20:52

Comment occuper leur temps avant l’école ? Les miens ont tendance à regarder la télé ou à jouer sur leur console…je sais que ce n’est pas bien du tout et j’aimerai changer leurs habitudes mais dès que je propose autre chose l’idée est assez mal accueillie…

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 20:55

Vous pouvez alterner. Un jour la console et un jour pas de console. Il peut y avoir des jeux très ludiques et intéressant sur les consoles et la télé n’est pas forcément à bannir à tout prix. Pour les autres jours, au départ, vous ne leur laissez pas le choix. Ils râleront un peu mais l’important est de ne pas céder.

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 20:55

Ils jouent souvent seul ou entre eux ?

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 20:56

ils jouent très souvent tous les deux

Auteur : Nicolas J – Publié le : 31 oct. à 20:57

Ma fille choisit ses habits toute seule le matin (voir la veille) mais comment bien lui faire comprendre que son choix n’est pas des plus « judicieux » pour ne pas qu’elle ressemble à un pèle mêle de couleurs et d’habits en tous genres ? Souvent elle veut mettre des manches courtes en hiver et ça n’en fini pas …

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 20:58

Vous pouvez leur proposer tout types de jeu : dessin, jeu libre, puzzle, etc. Ils râleront peut-être au départ mais si vous ne cédez pas, ils prendront plaisir à faire différentes choses. Ah oui cela arrive très souvent ! Déjà c’est super de la responsabiliser dès le plus jeune âge. Concernant les choix des enfants c’est sur qu’ils n’ont pas forcément les mêmes goûts que nous…

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 21:00

Très bonne question Nicolas. Les miens ne choisissent pas encore mais je me dis qu’il serait temps (à 5 et 7 ans) …Qu’en pensez vous ?

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 21:06

Essayez de faire des compromis. Il est important qu’elle soit bien couverte pour sortir dehors, il suffit donc de lui expliquer (il ne faudrait pas qu’elle tombe malade) et en contrepartie, elle peut choisir son pantalon. Par contre, je vous conseille une autre stratégie pour l’aider à faire son choix. Ne lui laissez pas tout son placard pour choisir mais seulement un choix limité à trois tenues maximum. Ainsi, elle aura la satisfaction de choisir elle-même et vous serez sûr de ne pas la « froisser ».

A 5 et 7 ans, ils sont effectivement en âge de pouvoir choisir leur tenue. Un autre conseil : essayez de le faire le soir. Vous ne serez pas pris par le temps et serez plus enclin à discuter avec eux. Et le matin, il n’y a plus à en parler.

Auteur : Nicolas J – Publié le : 31 oct. à 21:07

bien sûr, j’ai toujours le dernier mot point de vue chaleur, après une jupe d’été avec des collants hiver… mais je prends l’idée du nombre de choix de tenues 😉

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 21:08

Merci. Comment gérer les petites « crises » de dernière minute du type « je n’ai pas envie de mettre un bonnet », « je préfère mettre mes baskets et pas mes bottes » ? Bien sur les crises qui arrivent alors que tout le monde est prêt à partir ?

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 21:15

La discussion c’est bien ! Mais à utiliser avec modération. Parfois, les enfants n’ont pas le choix et il ne faut pas qu’ils sentent qu’ils ont la possibilité de négocier pour tout. On reste ferme, on dit non, on stoppe la conversation et s’il faut on leur met leur bonnet sur la tête. Comme toujours, l’essentiel est ne pas céder.

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 21:16

Merci. Je vais donc essayer de « tenir bon » lorsque cela arrive et de ne pas céder…

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 21:18

Cela parait simple à dire mais le fait de céder va montrer aux enfants que la stratégie qu’ils adoptent (cris, pleurs, tape, etc.) est efficace. Ils vont donc la reproduire. Si cela ne l’est jamais, ils vont tenter d’autres choses. C’est pour cela qu’il faut souvent souligner leurs bons comportements. Pour qu’ils aient envie de les reproduire plutôt que les mauvais

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 21:20

Merci. J’essaie au maximum de les féliciter de leurs bons comportements. Mais cela a parfois l’effet inverse…ils se sentent en confiance et vont se mettre à faire n’importe quoi…ce qui est très déstabilisant

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 21:25

En règle générale, il faut féliciter (sans en faire trop) les bons comportements et ignorer les mauvais (en tout cas ne pas y prêter trop d’attention). Car pour eux, que ce soit de l’attention positive ou négative, ça reste de l’attention.

Auteur : Nicolas J – Publié le : 31 oct. à 21:26

des fois le chantage marche le matin, leur « truc » est de me faire mon café (oui j’ai ce privilège), donc tant qu’ils n’ont pas tout débarrasser leurs tasses etc.., ils n’y touchent pas, du coup, ils se dépêchent et ça va plus vite, mais ça va pas durer, je pense utiliser le tableau des récompenses évoqué la semaine dernière

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 21:27

Effectivement, il faut se méfier du chantage. Cela ne marche pas toujours à long terme. le tableau de motivation est en effet une excellente alternative.

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 21:27

Je vois que les miens sont extrêmement privilégiés…je leur fais leur petit dej et ils ne débarrassent rien…

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 21:28

Ah c’est une bonne idée de thème pour un prochain forum ! Il est essentiel de les responsabiliser. A 5 et 7 ans, ils peuvent faire plein de choses et participer à la vie de la maison. Pensez à faire un tableau des tâches ménagères pourquoi pas avec des petites tâches en fonction de leur âge

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 21:29

je sais je pense que le problème vient plutôt de moi…j’ai tendance à être la « maman poule » qui fait tout pour ses enfants… Ils m’aident parfois à mettre la table et je vois que ça leur fait plaisir. Pouvez-vous me donner des idées de tâches qu’ils pourraient réaliser ?

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 21:30

Bien sur et cela est normal ! Mais vous allez voir qu’ils vont prendre du plaisir à le faire et qu’ils feront moins de caprices en général ! Mettre la table et la débarrasser à tour de rôle. Ranger leur chambre. Faire leur lit. Mettre leur habit sale dans la panière.

Auteur : Nicolas J – Publié le : 31 oct. à 21:30

c’est ce que je tente de faire, s’ils transforment la salle de bain en aqualand, ils passent la serpillière après, (et en même temps ils font la cuisine), mon fils de 2 ans et demi passe l’aspirateur, ils font les carreaux, et étendent le linge, j’en profite pendant que ça dure …

Auteur : Aurelia S – Publié le 31 oct. à 21:30

Ah oui effectivement ! dans tous ça les miens ne font que mettre leur linge sale dans la panière !

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 21:31

Ranger après déranger. ou nettoyer la salle de bain oui c’est un très bon exemple. Même si cela n’est pas fait parfaitement, l’essentiel est d’y mettre de la bonne volonté.

Auteur : Salima Margoum – Publié le 31 oct. à 21:31

mes filles se disputent chaque matin, je ne sais que faire, je pense qu’elles sont de mauvaises humeur suite à un changement de climat

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 21:31

Bonsoir à vous. Quels âges ont vos filles ?

Auteur : Salima Margoum – Publié le 31 oct. à 21:32

bonsoir, la petite à 8 ans et demi et la grande va avoir 11 ans

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 21:32

Et se disputent-elles tous les matins ou cela se produit depuis peu de temps ?

Auteur : Salima Margoum – Publié le 31 oct. à 21:32

cela fait peu de temps mais la petite taquine souvent la grande

Auteur : Anaëlle Courau – Psychologue et coach familial – Publié le : 31 oct. à 21:32

Si cela fait peu de temps, il est important de ne pas laisser cela s’installer. Dans les disputes, il est important de ne pas prendre partie et si cela est possible de les laisser gérer elle-même pour qu’elles puissent trouver des solutions.

Auteur : Salima Margoum – Publié le 31 oct. à 21:33

merci je vais tenter de ne plus m’en mêler, il est vrai qu’elles sont assez grandes pour pouvoir s ‘expliquer Merci beaucoup en tout cas de m’avoir répondu et désolée d’avoir débordé, très bonne soirée à vous.

Cette discussion est une archive de la version précédente du site.

Donnez aussi votre avis en laissant un commentaire

Laisser un commentaire