La sexualité après l’accouchement

Emilie Groman est sage femme, elle a réalisé son mémoire de fin d’études sur la sexualité aprés l’accouchement et a crée un site Internet sur ce sujet . Elle travaille avec Mme André, sage femme sexologue.

Nous sommes heureux de vous rencontrer pour cet interview sur le sujet de la sexualité aprés l’accouchement, important pour beaucoup de parents. Tout d’abord, quels sont les impacts de l’accouchement sur le corps de la femme ? (au niveau des seins, des organes sexuels, utérus…)

Les impacts, non seulement de l’accouchement mais aussi de la grossesse elle-même sont multiples et nous n’en aborderont que quelques-uns. Tout d’abord, il me semble primordial de souligner que les changements que le corps de la femme subit au cours de cette période sont si importants qu’il faut cesser de s’imaginer que tout puisse redevenir « comme avant » la grossesse, comme si rien n’avait existé. Cependant, la majorité de ces modifications vont disparaître, il faut juste un peu de patience.
Souvent les femmes ont par exemple le ventre distendu après l’accouchement : les muscles abdominaux ont été étirés par le bébé, et cela prend souvent un à deux mois avant qu’ils retrouvent leur tonicité et il est inutile (et même déconseillé) de reprendre le sport avant cette période.

Au niveau des organes sexuels, les muscles qui permettent de bien les maintenir (le périnée) ont eux aussi été étirés lors du passage du bébé, ce qui peut donner une sensation de béance à la femme et diminuer les sensations des deux partenaires lors des rapports sexuels. Parfois, la femme a aussi pu être déchirée lors de ce passage ou subir une épisiotomie (être coupée pour faciliter le passage du bébé). Évidemment cela va influencer l’envie d’avoir des rapports sexuels.
Vous remarquerez également que votre femme a comme des « règles » juste après l’accouchement, mais ces saignements s’arrêtent en une semaine ou moins.

Enfin, si votre femme allaite, sa poitrine va augmenter de volume et devenir beaucoup plus sensible à toutes les stimulations (ce qui parfois est ressenti comme très positif, ou non selon les couples).
Une dernière chose : l’accouchement nécessite un effort physique comparable à un marathon, et entraîne donc une intense fatigue qui ne sera pas améliorée par les réveils fréquents du bébé. Et une femme fatiguée n’a généralement pas envie de faire l’amour …

Quels sont les impacts au niveau des rapports sexuels ?

Dans la plupart des couples ces changements vont entraîner une reprise des rapports sexuels aux environs d’un mois après l’accouchement, voire plus. Patience donc. Bien entendu ce sont des données statistiques et cela est variable selon les couples.
Mais quelque soit le délai, sachez que si les rapports sexuels sont douloureux, ce n’est pas normal ! Il est important de demander l’avis de professionnels de la santé dans ce cas.

Y a t-il donc un délai conseillé avant d’avoir à nouveaux des rapports sexuels ?

Cela dépend des circonstances de l’accouchement. Si c’était une césarienne, ou un accouchement avec une déchirure ou une épisiotomie, il faudra attendre la cicatrisation complète, soit environ deux semaines. Dans le cas d’un accouchement sans déchirure, il n’y a aucun délai conseillé au niveau médical, cela dépendra seulement de l’envie des deux partenaires.
Bien évidemment il est possible de reprendre les caresses, baisers .etc. n’importe quand.

Y a t-il des risques si ma moitié allaite ?

Il n’y a aucun risque, au contraire l’allaitement maternel diminue le risque de grossesse. Par contre il peut exister des petites pertes de lait lors des rapports, qui peuvent parfois être gênantes. Cependant cet inconvénient est facilement résolu par le fait de donner une tétée juste avant.

Les hormones secrétées après l’accouchement ont-elle un impact sur le désir ? Sur le fonctionnement de l’organe sexuel de la femme ?

Les hormones ont de grandes influences sur le désir et les organes sexuels. La chute des œstrogènes et de la progestérone après l’accouchement entraîne une baisse du désir, mais aussi une sécheresse vaginale.

Connaissez-vous des petites astuces pour mieux reprendre la vie sexuelle ?

Au vu de tout ce que nous avons dit auparavant, plusieurs mesures simples peuvent aider à reprendre une vie sexuelle épanouie. Déjà, il est nécessaire d’utiliser du lubrifiant pendant les deux mois qui suivent l’accouchement pour éviter des sensations désagréables lors des rapports. De plus, la femme peut masser régulièrement la cicatrice (s’il y en a une) dès qu’elle est cicatrisée : cela permet d’assouplir les tissus afin de le rendre aussi souple que le reste de la peau. La rééducation du périnée (c’est à dire remuscler le périnée) pourra également permettre de diminuer l’impression de béance et améliorer les sensations des deux partenaires.
Dans tous les cas vous pouvez commencer par des moments de tendresse, de caresses et plaisir sans pénétration.
Enfin messieurs vous avez le pouvoir de donner envie à votre moitié, d’une part en la valorisant, car les femmes ont souvent une image très négative de leur propre corps après l’accouchement, et ne se sentent donc pas attirantes. Et d’autre part en l’aidant à assumer les soins du bébé et les tâches ménagères, ce qui diminuera sa fatigue, renforcera vos liens et augmentera donc son désir sexuel.

La communauté vous remercie beaucoup Emilie pour vos informations, conseils pratiques et astuces pour reprendre une vie sexuelle épanouie aprés la naissance de notre enfant. Bien à vous.

Liens associés

  • 45
    Lorsque notre compagne est enceinte, plusieurs questions peuvent venir sur le plan de la sexualité : pour certains, le corps sera encore plus beau et pour d’autres, ce sera la crainte d’un « corps trop rond ». Nous pouvons même imaginer le bébé comme une « troisième personne » lors de nos ébats. À travers…
    Tags: lors, sexualité
  • 34
    Cela peut paraître une évidence : nous sommes des mammifères et les seins sont faits pour produire du lait, afin de nourrir le bébé humain. Mais, ils ne sont pas que cela : les seins, sont des zones extrêmement érogènes. Les mamelons et les aréoles ont une grande quantité de terminaisons nerveuses…
    Tags: sexualité

Laisser un commentaire