L’alimentation du bébé jusqu’à 3 mois : Le biberon ou l’allaitement

L’alimentation du bébé à 3 mois : une alimentation exclusivement au lait

Le lait maternel

Les atouts du lait maternel

Selon certaines sources, le lait de chaque espèce est la mieux adapté pour les petits de cette espèce. Le lait maternel serait donc le mieux adapté. Du fait de la fragilité du système digestif de bébé, le lait maternel paraît le mieux adapté car plus facile à digérer. Il est même très recommandé pour les enfants prématurés.

Le lait maternel permet également :

  • Au bébé d’être mieux protégé contre les allergies et face au risque d’obésité
  • Au fer d’être mieux absorbé par le nourrisson
  • Au bébé d’être mieux protégé contre les infections grâce aux anticorps du lait maternel

Cependant, même si le lait maternel couvre les besoins nutritionnels de bébé, il leur faudra, avec les conseils du médecin :

  • De la vitamine D : La peau de bébé étant trop fragile pour être exposé au soleil (jusque environ 18-24 mois)
  • De la vitamine K : pour la coagulation du sang
  • Éventuellement du fluor

Comment conserver le lait maternel ?

  • Mettre au réfrigérateur, chaque biberon rempli grâce au tire-lait
  • Au bout d’environ une heure lorsque le lait est refroidi, vous pouvez le mélanger avec le lait du biberon précédent. Veillez à bien noter la date et l’heure de remplissage du premier biberon (le jour et l’heure où le lait a été tiré).
  • Le lait se conserve à 4° à partir de l’heure notée au maximum pendant 48h.

Le lait peut se conserver au congélateur mais attention à bien respecter les indications suivantes :

Congeler le lait avant 48h au maximum après « le tirage », le décongeler au réfrigérateur au moins 6 heures avant sa consommation, une fois décongeler, il peut être conservé au réfrigérateur que 24h maximum.

Le lait en poudre ou lait infantile

Même si de grands progrès ont été réalisés dans la fabrication de lait infantile, lait maternel reste le mieux que l’on puisse donner à bébé. Ce type de lait est utilisé si vous donnez le biberon. Il est réalisé à partir du lait de vache ou de protéines de soja. Attention à l’utilisation du lait de soja, la Société Française de Pédiatrie recommande d’en ne pas donner ce type de lait avant l’âge de 6 mois (source : J’élève mon enfant – Laurence Pernoud – Édition 2014-2015).

Il existe 2 grands types de lait pour bébé :

  • Lait premier âge : vendu en poudre mais aussi en petite brique (très pratique lors de déplacement), assure la nutrition de bébé des 4 à 6 premiers mois.
  • Lait deuxième âge ou « lait de suite » : assure la nutrition de bébé jusqu’à la fin de la première année au début de la diversification alimentaire.

A partir de ces types de lait, vous pourrez trouver des laits comme les laits hypoallergénique (HA), partiellement  hydrolysé si votre bébé est potentiellement exposé aux allergies. Lorsque votre bébé régurgite, vous avez également le lait anti-régurgitation ou anti-reflux (AR) pouvant être prescrit par le pédiatre.

L’alimentation du bébé à 3 mois : les différentes façons de le nourrir

L’allaitement maternel

Plus pratique et économique car pas de biberon à préparer et pas de lait artificiel à acheter. Cependant, l’allaitement maternel peut-être plus fatiguant pour la maman. Ce mode d’alimentation favorise quand même le retour à la normale de l’appareil génital grâce à la connexion étroite entre les glandes mammaires et l’utérus. Des contractions utérines vont être provoquées et faciliter son retour à la normale.

Même si dans ce cas, le papa ne donne pas directement à manger au bébé en donnant le sein, il peut avoir toute sa place en rassurant la maman ou en l’installant confortablement.

Les horaires de tété

Pour les horaires de tété, il faut essayer d’être sur des horaires souples tenant compte des besoins du bébé et des possibilités des parents. Au début, les demandes de bébé sont irrégulières et nombreuses (jusqu’à 10 ou 12 tétées par jour !), le lait maternel se digérant très vite. Ensuite les demandes sont plus régulières et espacées.

C’est en général vers 3 mois que les bébés espacent les tétés de nuits. A priori, c’est avec un poids de 5 kilos que le bébé peut dormir 5-6 heures d’affilé. 

Les positions pour l’allaitement maternel

Il est important de bien s’installer. Au début, il est conseillé de choisir plutôt un endroit calme et tranquille. Au départ, l’allaitement se fera dans le fauteuil ou le canapé du salon, sur le lit de la chambre. La position n’est pas à négliger car elle peut avoir un impact sur la production de lait.

  • Si la maman est allongée

Pour donner le sein, la maman se met sur le côté et le bébé à côté d’elle. La tête repose sur un ou deux coussins pour soulager son épaule. Le bébé est avec elle, ventre contre ventre, le nez à hauteur du mamelon. Si ses jambes droites touche le sol,avec son bras gauche, elle maintient le dos et les fesses de bébé et avec sa main gauche, elle maintient doucement la tête de bébé. Inversement, si ce sont ses jambes gauches.

  • Si la maman est assise

Si la maman est dans le lit, le dos doit être bien calé, elle doit avoir un ou deux coussin sous le coude, de manière à ce que bébé aie son visage prés du sein, sans que la maman aie besoin de se pencher vers lui. Les coussin d’allaitement peuvent être d’un grand secours pour que la maman puisse se reposer et allaiter confortablement. Il existe 2 positions dans ce type de cas :

​La position « Madone » qui est la position la plus adoptée. Pensez à ce que votre dos soit bien droit. Le ventre du bébé est positionné contre le vôtre. Tout le corps de bébé est tourné vers vous. Il est soutenu par vos bras, sa tête étant dans le creux de votre bras.

alors installé sur le côté, ses pieds vers l’arriére et son corps sous votre bras. Elle peut être aussi utilisée pour l’allaitement de jumeaux, ou si la maman a eu une césarienne ou des seins volumineux.

Elle ne sera pas obligée de se pencher en avant. Le bébé, placé sur les genoux et ayant sa tête sur l’avant bras de maman, aura sa tête tout prés du sein de maman. Si vous n’avez pas de chaise basse, un petit tabouret, comme celui qui sert aux enfants d’atteindre le lavabo, est très bien.

La position du bébé (si la maman est assise)

Le bébé doit être en position semi-verticale, la tête un peu plus haute que les pieds. La tête se trouve sur l’avant-bras et les fesses et la cuisse sont maintenus avec la main du même bras. Tout le corps du bébé et, pas seulement la tête, doit être tourné vers la maman. La aussi, le bébé et la maman sont ventre contre ventre.

Pour notre part, nous avons choisi de faire l’allaitement mixte. Pour le premier mois de notre fille, nous faisons un biberon par jour avec du lait artificiel et le reste avec le lait de maman. Si vous souhaitez plus d’informations sur le lait maternel, consulter l’article dédié aux bienfaits de l’allaitement maternel.

A savoir : une ovulation est possible avant la fin de l’allaitement, ce qui permet à la maman d’être enceinte. Parlez-en à votre médecin ou sage femme.

Si vous avez des questions sur l’allaitement maternel, il est également possible d’en parler à une consultante en lactation.

Le biberon

Quand utiliser le biberon ?

Lorsque la maman ne peut pas allaiter (crevasses au seins, engorgement des seins, bébé non coopératif…), le biberon peut être d’un grand secours. Une autre personne va pouvoir nourrir directement le bébé. D’ailleurs, pour certains pères, c’est une source de contact supplémentaire avec leur bébé.

L’utilisation du biberon peut se faire dans 2 cas :

  • Utilisation du lait maternel dans le biberon avec l’utilisation d’un tire-lait dans le cadre de « l’allaitement au biberon »
  • Utilisation du lait en poudre

Retrouvez les conseils de Julien pour le choix du tire-lait

A la maternité, le lait est préparé dans des « nourettes », ce sont des petits biberons qui contiennent 90 ml.

Conseils et matériel pour le biberon 

  • Biberons de préférence gradués
  • A large goulot pour les nettoyer facilement
  • Un « Goupillon » pour nettoyer les biberons, il s’agit d’une brosse longue
  • Un thermos à biberon
  • Un chauffe-biberon électrique (une simple casserole d’eau peut faire parfaitement l’affaire)

Nombre de biberons pour un bébé de poids moyen jusqu’à 3-4 mois

Âge du bébé  Quantité de lait et nombre de biberon
Premiére semaine  6 à 8 biberons de 30 à 90 ml
Deuxiéme semaine   6 à 7 biberons de 60 à 120 ml
3éme et 4éme semaine  5 à 7 biberons de 90 à 150 ml
2 mois  4 à 6 biberons de 150 à 180 ml
3 et 4 mois  4 à 5 biberons de 150 à 210 ml

Source : J’élève mon enfant – Laurence Pernoud – Édition 2014-2015

Le biberon ou l’allaitement ? Les avantages et inconvénients

Il n’y a pas de réponse unique à cette questions. Cela dépend de beaucoup de facteurs (lactation et montée de lait de la maman plus ou moins importante, budget des parents…

Les avantages et inconvénients de l’allaitement maternel

Avantages :

  • Le lait maternel est le mieux adapté au nourrisson
  • Pratique et économique : Pas de lait à acheter et rien à prévoir où que vous soyez
  • L’allaitement permet de créer un lien entre le bébé et la maman

Inconvénients :

  • Il existe des contre-indications: médicaments…
  • La maman peut être gênée d’allaiter en public (les écharpes de portage peuvent y remédier)
  • La montée laiteuse peut être douloureuse
  • Douleurs lors des premières tétées avec un démarrage de l’allaitement douloureux et complications possibles (crevasses au niveau du mamelon, engorgement des seins avec risque de lymphangite)

Les avantages et inconvénients du biberon

Avantages :

  • Le papa peut plus facilement s’impliquer et aider la maman
  • Possibilité de confier le bébé à un proche (surtout la nuit)
  • La maman ne connaîtra pas la période du sevrage, parfois difficile

Inconvénients :

  • Même s’il temps à se rapprocher du lait maternel, le lait artificiel reste du lait de vache
  • Il faudra toujours penser à être équipé lors de tout déplacement (biberon, eau à bonne température et lait infantile)
  • Il y a toujours un temps de préparation même s’il est court

Liens associés

  • 84
    A l’heure où j’écris cet article mes amis, je suis devenu papa. Ma petite fille est née le 14 février. Quel meilleur cadeau aurais-je pu avoir pour la Saint-Valentin ! Nous nous habituons à cette nouvelle situation et prenons nos marques petit-à-petit. Dès le début, la question de l’allaitement a été…
    Tags: allaitement, bébé, lait, biberon, alimentation, maternel
  • 81
    Comme toute période de transition, le sevrage de bébé est parfois difficile à gérer pour la maman, le bébé, et le papa. Il est possible qu'à cause qu'un manque d’information, de conseils mal avisés de certains soignants, ou de l’entourage, le sevrage de bébé ne se déroule pas toujours comme…
    Tags: bébé, maman, biberon, lait, allaitement, maternel, alimentation
  • 78
    Lors du séjour à la maternité, lorsque nous avions des difficultés, les auxiliaires venaient nous voir pour nous filer un coup de main. D'ailleurs, je les remercie encore pour leur disponibilité et tous les bons conseils qu’elles ont pu nous donner. Le lait maternel a de nombreux avantages mais même…
    Tags: allaitement, maternel, bébé, alimentation
  • 64
    Le muguet du bébé, qu'est-ce que c'est ? Le système immunitaire des bébés n'étant pas complètement achevé, il est courant qu'ils soient atteints de certaines petites affections. Vous avez déjà peut-être entendu parlé de l'une d'entre elles : le muguet du bébé. De quoi s'agit-il et comment le reconnaît-on ? Le muguet buccal…
    Tags: bébé, maternel, allaitement, alimentation
  • 55
    Mon bébé a déjà 7 mois et son alimentation ne cesse d'évoluer au fur et mesure des mois. Après avoir démarré la diversification alimentaire, désormais elle ne veut plus du biberon la journée. C'est un âge où les protéines animales peuvent commencer à être donner. Les recommandations de notre pédiatre…
    Tags: bébé, biberon, lait, alimentation

Laisser un commentaire