Le coaching parental : une solution qui séduit de plus en plus parents et spécialistes de la petite enfance

D’après Karlyne Demetz Coach de vie à Paris aujourd’hui, le rôle de parent est un métier de plus en plus exigeant sans aucune formation préalable. Le coaching parental peut être là pour vous aider.

La vie de famille ressemble très souvent à un marathon quotidien, qui exige d’être sur tous les fronts en un temps record. Malgré les tentatives de réclamations, les journées ne font « que 24h ». En plus d’être le gardien du temps, le rôle de parent nécessite des compétences multiples et variées telles qu’infirmier pour soigner tout type de bobos, négociateur pour le brossage des dents, animateur en travaux manuels les dimanches pluvieux, chef étoilé imaginatif pour préparer les repas, détective réactif suite à la disparition mystérieuse de doudou, conteur pour les moments de lecture, arbitre lors des conflits entre frères et sœurs. La liste est bien longue….

En devenant parents, vous avez donc rapidement compris que vos chers bambins n’ont pas du tout l’intention de vous faciliter la tâche. La répétition de vos phrases fétiches : « Dépêche-toi !», « Vite, on va être en retard ! », « Quoi, tu n’es pas encore habillé ! », « J’en ai marre de te répéter dix fois la même chose ! », « Fais pas ci, fais pas ça ! », « Ce n’est pas le moment, je n’ai pas le temps ! », vous montre combien vos enfants sont plus endurants et plus patients que vous. Votre rôle de parent est de fixer des règles et de les faire respecter tandis que le rôle de votre enfant est de les négocier ou de les défier. Alors certains jours, quand tout ne se passe pas comme vous le souhaiteriez, ils vous arrivent de craquer…Vous critiquez, vous grondez, vous criez, vous menacez. Au fond de vous, vous savez que ce n’est pas la solution mais vous ne connaissez pas d’autre méthode et vous restez pris dans ce cercle vicieux, inefficace et épuisant. Face à ces situations, de plus en plus de parents se tournent vers le coaching parental.

Qu’est-ce que le coaching parental ?

Cette nouvelle méthode d’accompagnement venue des Etats-Unis, est arrivée en France, il y a seulement quelques années et reste encore très méconnue. Le métier de coach parental consiste à aider les parents à améliorer des situations concrètes du quotidien, quand celles-ci semblent leur échapper. Le coaching parental permet aussi de rendre la relation parent/enfant plus sereine et harmonieuse. Le coach ne juge pas et ne conseille pas.

Comme chaque situation est unique, le coach propose aux parents des pistes de réflexion et des astuces dans la recherche de solutions, en accord avec leurs valeurs et leur personnalité et adaptée à leur problématique. Voici quelques exemples qui motivent un coaching parental: les deux parents ont un mode d’éducation différent, les parents se séparent, l’enfant vit mal l’arrivée d’un autre enfant, l’enfant s’oppose au respect des règles, l’enfant a un comportement inacceptable, la gestion de ses émotions face au comportement de son enfant, apprendre à gérer les conflits etc…

Il existe également un accompagnement à la parentalité avant l’arrivée de l’enfant pour se « préparer » à cette nouvelle histoire de vie. Dans ce cas on parle davantage d’un coaching de vie lié à la parentalité. Voici quelques exemples qui motivent ce type d’accompagnement : gérer le stress ou toute émotion liés à la grossesse ou à l’arrivée du bébé, définir son rôle de parent, anticiper les changements et bouleversements etc…. Une fois le bébé arrivé, certaines personnes souhaitent également un accompagnement pour surmonter un éventuel « baby blues » ou dépression post-partum mais aussi se préparer à la séparation avec son enfant, avec la reprise de son activité professionnelle.

Comment se déroulent les séances de coaching parental ?

 Il existe plusieurs méthodes de coaching parental et en ce qui me concerne, j’accompagne le parent et non l’enfant. Pourquoi ? Pour que le coaching soit le plus efficace possible, il est essentiel que la démarche soit volontaire et engagée. Ce qui pose « problème » au parent n’est pas nécessairement « problématique » pour l’enfant. On évite ainsi, que l’enfant « fasse » pour faire plaisir ou au contraire « ne fasse pas » pour montrer son opposition.

Lors de la 1èreséance, je fais un état des lieux de la situation en recueillant des informations sur le contexte. A l’issue de cette séance, nous clarifions la demande en la transformant en objectif. Il est important de formuler les indicateurs de réussite qui vont permettre d’évaluer l’évolution de la situation problématique et les étapes franchies tout au long de l’accompagnement. Nous établissons également ensemble, le nombre et la fréquence des séances. En règle générale, il est question d’une dizaine de séances d’environ une heure, sur une période de trois à six mois.

J’accompagne le parent dans sa recherche d’une méthode d’éducation bienveillante, c’est-à-dire bienveillante pour lui en tant que parent et bienveillante pour son enfant. Une éducation bienveillante n’est ni laxiste, ni autoritaire mais basée sur une communication efficace qui permet de satisfaire à la fois le parent et l’enfant. La parentalité bienveillante va permettre au parent de fixer un cadre clair et précis non négociable, à l’intérieur duquel il y aura de la flexibilité.

Entre chaque séance, le parent met en pratique les outils afin de pouvoir constater, en situation, ce qui fonctionne ou non, et ajuster si nécessaire. Le coaching parental aide à déculpabiliser le parent et à accepter que le « parent parfait » est un parent qui se questionne et qui se construit au quotidien et que « l’enfant parfait » est celui qu’il aide à grandir chaque jour.

Article rédigé par Karlyne DEMETZ que vous pouvez retrouver sur Papa Corner.

Liens associés

  • 52
    Alors même que le terme « parentalité » est un néologisme datant seulement du XXème siècle, non reconnu par les logiciels de traitement de texte (parsemant cet article de petites vagues rouges…), on entend parler partout d’un nouveau style d’éducation : la parentalité positive ou l’éducation bienveillante. Mais qu’est-ce que…
    Tags: l, d, enfant, n, ne, se, bienveillante
  • 46
    Depuis toujours, dans notre société, les mamans ont reçu des messages leur disant qu’elles sont pourvues naturellement d’un instinct maternel. En résumé, quoiqu’il arrive, la Maman aura un don pour l’éducation de son enfant qu’elle l’aimera forcément. Mais être Maman demande des compétences. Est-il inné de connaître la façon de…
    Tags: l, ne, n, se, d, enfant
  • 41
    Nous avions à cœur de vous présenter cet article sur l’allaitement mixte. L’allaitement mixte va toucher tous les parents à un moment ou à un autre, et ce, quelques soient les raisons, que ce soit lors du sevrage de votre bébé, par obligation ou par choix personnel. L’allaitement est un…
    Tags: l, d, plus, ne
  • 41
    Hier alors que je lisais un bouquin passionnant sur l’éducation des enfants, ma moitié doutait de mon attention. Je lui affirmait que ce n’était pas le cas et son reflexe a été naturellement de me dire : « Si tu m’a vraiment écouté, peux-tu répéter ce que je viens de dire ? ». Cette anecdote…
    Tags: l, d, enfant, n, ne, plus, se
  • 41
    Avant de parler réellement d’éducation de l’enfant, il me semblait important de parler de ses différents stades de développement. Cela pour différentes raisons : - Ses besoins intellectuels, affectifs, et nutritionnels ne sont pas les mêmes selon son âge - Son comportement variera selon son âge, ainsi il ne faut pas…
    Tags: l, d, enfant, plus

Laisser un commentaire