Le muguet du bébé : Comment le reconnaître et le soigner ?

Le muguet du bébé, qu’est-ce que c’est ?

Le système immunitaire des bébés n’étant pas complètement achevé, il est courant qu’ils soient atteints de certaines petites affections. Vous avez déjà peut-être entendu parlé de l’une d’entre elles : le muguet du bébé. De quoi s’agit-il et comment le reconnaît-on ?

Le muguet buccal ou muguet du bébé, est une infection fréquente chez les nourrissons. C’est une mycose de la bouche causé par un champignon microscopique (ou levure) appelé Candida albicans. Ce champignon est le responsable des infections fongiques les plus courantes chez l’homme et affecte principalement les muqueuses. Cette infection se développe dans la première année de vie de l’enfant et touche entre 5 et 7 % des nourrissons.

Cette « levure » est naturellement présente dans la flore du tube digestif de l’homme mais devient pathogène dans des conditions favorisant sa prolifération : comme la chaleur et l’humidité de la bouche.

L’infection peut avoir été transmise pendant l’accouchement via le vagin suite à une mycose vaginale, mais les enfants sont principalement infectés en portant à leur bouche des objets contaminés ou lorsque des adultes ou autres enfants mettent sa tétine à la bouche et la lui rendent, le Candida albicans ne causant pas de symptômes après l’âge de un an. Il se transmet principalement par la salive et les mains. Il est également bon de savoir que certains médicaments ou antibiotiques peuvent faire apparaître le muguet.

Ne vous inquiétez pas, cette infection buccale bactérienne est bénigne et cause rarement des complications chez le nourrisson, elle peut se soigner assez facilement même si le travail peut être fastidieux en particulier pour éviter les risques de récidives.

Comment reconnaît-on le muguet du bébé ?

Le muguet buccal ressemble dans la bouche du bébé à des dépôts de lait avec une substance blanchâtre, se manifestant par des points blancs à l’intérieur des joues, sur les gencives et parfois la langue. Pour notre notre part, nous l’avons identifié avec la langue blanche de notre fille. Les symptômes principaux seront une gêne pour téter. Le bébé gémira sûrement, l’affection étant douloureuse :

  • Elle ressemble aux aphtes que nous connaissons.
  • Et souvent le muguet du bébé est accompagné d’un érythème fessier résistant : des vésicules rouges apparaissent sur les fesses du nourrisson et s’étendent. Si l’affection n’est pas soignée, elle se proliférera dans le tube digestif, l’œsophage, l’intestin mais aussi l’anus du bébé, pouvant causer des diarrhées et troubles digestifs.

Pour s’assurer qu’il s’agisse bien de muguet et non de dépôts lactaires, il suffit de prendre un coton-tige ou une compresse et de gratter les points blancs à l’intérieur de la bouche. S’il s’agit de lait, les taches partiront sans peine mais le champignon, lui, résistera.

Comment soigner le muguet du bébé?

Il existe différents médicaments et techniques qui sont très utiles pour se débarrasser de cette infection et éviter les risques de contagions.

En premier lieu, pour un traitement local, le pédiatre pourra prescrire un gel de type Mycostatine® ou Fungizone® pour badigeonner la bouche de l’enfant et atténuer ses douleurs qui l’empêchent de se nourrir correctement. L’amélioration se fera sentir en 3 jours environ.

Si le champignon a causé des complications et provoqué des diarrhées et un érythème fessier, la Mycostatine® ou la Fungizone® devront être administrées à l’enfant sous forme liquide, trois ou quatre fois par jour au moment des tétées. Tout rentrera alors rapidement dans l’ordre.

Le muguet buccal peut également être traité à l’aide de l’homéopathie. Dirigez-vous vers un homéopathe qui vous fournira le traitement adapté.

Le médecin vous conseillera également de nettoyer les zones infectées avec une compresse imbibée d’eau de Vichy ou bicarbonatée avant chaque repas. Appliquez la crème antifongique après chaque repas. En avalant, le bébé fera descendre la crème le long du tube digestif, ce qui le désinfectera.

Les lésions disparaissent généralement après six ou sept jours de traitement, mais poursuivez le traitement au moins une dizaine de jours ou bien le muguet réapparaîtra très vite !

 Contagion

Il existe un risque de contagion pour la mère lors de l’allaitement. Elle peut contracter une candidose du mamelon, ou des canaux galactophores au niveau de la glande mammaire. Cela se manifestera par des douleurs semblables à des coups d’aiguilles lors de l’allaitement. Afin d’éviter un diagnostic erroné, il faut contacter un spécialiste de la lactation.

Pour soigner cette infection, il faut appliquer du violet de gentiane dans la bouche de l’enfant avant la tétée. La solution remontera à la glande mammaire. Ne prolongez pas ce traitement plus d’une semaine.

Comment éviter les récidives ?

Le champignon étant très virulent, il faut donc imposer des règles d’hygiène très strictes pour éviter une nouvelle contamination. Il faut nettoyer à l’eau chaude et au savon tous les jouets que le bébé a pu porter à sa bouche.

Il faut également faire bouillir les draps, gigoteuses, bavoirs, serviettes, gants de toilette et tout ce qu’il a pu sucer. Dans le cas où le bébé prend le biberon, stérilisez les tétines de biberon et sa sucette ou changez-les.

Lavez-vous soigneusement les mains avant et après vous occuper du bébé.

Il s’agit d’un travail fastidieux car pour être efficaces, ces opérations doivent être répétées très régulièrement : après chaque biberon tant que l’enfant sera contaminé. Il faut aussi faire très attention à tout ce que l’enfant porte à la bouche.

Liens associés

  • 72
    Lors du séjour à la maternité, lorsque nous avions des difficultés, les auxiliaires venaient nous voir pour nous filer un coup de main. D'ailleurs, je les remercie encore pour leur disponibilité et tous les bons conseils qu’elles ont pu nous donner. Le lait maternel a de nombreux avantages mais même…
    Tags: allaitement, maternel, bébé, alimentation
  • 64
    L'alimentation du bébé à 3 mois : une alimentation exclusivement au lait Le lait maternel Les atouts du lait maternel Selon certaines sources, le lait de chaque espèce est la mieux adapté pour les petits de cette espèce. Le lait maternel serait donc le mieux adapté. Du fait de la fragilité…
    Tags: bébé, maternel, allaitement, alimentation
  • 59
    A l’heure où j’écris cet article mes amis, je suis devenu papa. Ma petite fille est née le 14 février. Quel meilleur cadeau aurais-je pu avoir pour la Saint-Valentin ! Nous nous habituons à cette nouvelle situation et prenons nos marques petit-à-petit. Dès le début, la question de l’allaitement a été…
    Tags: allaitement, bébé, alimentation, maternel
  • 55
    Comme toute période de transition, le sevrage de bébé est parfois difficile à gérer pour la maman, le bébé, et le papa. Il est possible qu'à cause qu'un manque d’information, de conseils mal avisés de certains soignants, ou de l’entourage, le sevrage de bébé ne se déroule pas toujours comme…
    Tags: bébé, allaitement, maternel, alimentation
  • 45
    Un érythème fessier, bien que courant, peut être stressant pour les parents. Ce n'est jamais plaisant de voir son enfant souffrir et un érythème fessier peut être assez impressionnant. Ne paniquez pas pour autant, l'érythème fessier est généralement bénin et sans conséquence grave. Dans cet article nous verrons ce qu'est…
    Tags: fessier, bébé, érythème, se, après, soigner

Laisser un commentaire