Les avantages de l’allaitement maternel

Lors du séjour à la maternité, lorsque nous avions des difficultés, les auxiliaires venaient nous voir pour nous filer un coup de main. D’ailleurs, je les remercie encore pour leur disponibilité et tous les bons conseils qu’elles ont pu nous donner. Le lait maternel a de nombreux avantages mais même si cela peut paraître très naturel, l’allaitement maternel peut s’avérer en même temps technique. Il faut trouver la bonne position, se sentir à l’aise avec ce petit bébé, le lait peut venir en abondance qu’au bout de quelques jours, les seins peuvent être douloureux…

Donc si vous pouvez allaiter tant mieux et vous verrez dans cet article tous les bienfaits de l’allaitement maternel mais comme cela peut être difficile, vous trouverez différents conseils issus de mon expériences et des recherches faîtes. Encore une fois, nous faisons ce que nous pouvons en tant que parent !

Pour commencer, les femmes qui viennent d’accoucher fabriquent naturellement du lait maternel. Celui-ci est fabriqué par les glandes mammaires grâce à la lactation. La lactation est provoquée par plusieurs facteurs : sécrétion de prolactine par l’hypophyse – une glande située à la base du crâne – mais aussi allaitement du nourrisson. Excepté quelques contre-indications, la plupart des femmes vont donc pouvoir allaiter si elles le souhaitent.

Quels sont les avantages de l’allaitement maternel pour la maman ?

  • Mieux protéger la santé

L’allaitement apporte plusieurs bénéfices santé pour la maman. Tout d’abord, il accélère les contractions de l’utérus, lui permettant ainsi de reprendre plus rapidement sa place après la grossesse. Il diminue également les risques de certains cancers – cancer du sein, cancer du col de l’utérus et cancer de l’ovaire – de manière significative. L’allaitement maternel permettrait aussi de diminuer les risques d’ostéoporose.

  • Faciliter la perte de poids

L’allaitement maternel puise dans les graisses accumulées durant la grossesse de la maman. Lorsque la maman continue de s’alimenter de manière normale et équilibrée, l’allaitement contribue donc à favoriser la perte des kilos accumulés pendant la grossesse.

  • Provoquer un effet relaxant

L’allaitement maternel permet de déclencher la sécrétion d’ocytocine, une hormone qui entraîne un effet relaxant et permet de contribuer à détendre la maman durant les premiers jours et les premières semaines avec le bébé, qui peuvent parfois être éprouvantes.

  • Renforcer la confiance en soi

L’allaitement permet à la maman de renforcer sa confiance en elle, car c’est elle qui nourrit son bébé. Elle renforce également la confiance envers son bébé en étant à l’écoute de ses besoins et en ayant la capacité d’y répondre.

  • Faire des économies

Même si les économies ne sont pas l’argument principal qui vous convaincra d’essayer l’allaitement maternel, il faut néanmoins souligner que celui-ci reste le moyen le plus économique de nourrir son bébé. Le lait maternel répond aux besoins du bébé de manière simple et ne nécessite pas (obligatoirement) d’équipement particulier.

Quels sont les avantages de l’allaitement maternel pour le bébé ?

L’allaitement maternel exclusif est conseillé jusqu’à 6 mois par l’Organisation Mondiale de la Santé. Et il y a quelques bonnes raisons à cela. L’allaitement offre en effet toute une série de bénéfices au bébé.

  • Une alimentation plus complète

Le lait maternel contient tous les éléments nutritifs nécessaires au bon développement de votre bébé – vitamines, protéines, glucides, sels minéraux, lipides, acides gras essentiels, fer, etc. – et sa composition s’adapte au nourrisson au fur et à mesure de sa croissance.

  • Une alimentation qui s’adapte

Lors des 5 premiers jours après la naissance, le lait maternel, alors appelé colostrum, est produit en plus petite quantité et est particulièrement riche. Le lait maternel devient ensuite plus fluide, tout en restant très riche en lipides et en glucides, il s’adapte parfaitement aux besoins du bébé. De plus, le lait maternel est toujours disponible et en quantité suffisante pour le bébé. Il a également un effet préventif contre l’obésité et permet de limiter les épisodes de diarrhée.

  • Limiter les risques d’infections

L’allaitement maternel renforce la protection contre les infections – gastro-entérites, otites, rhinopharyngites, etc. – de votre bébé. Il contient en effet des anticorps transmis par la maman. Ceux-ci protègent le nourrisson en bas âge, dont le système immunitaire n’est pas encore suffisamment développé. Le lait maternel contient également des nucléotides qui favorisent l’immunité, et des lipases qui exercent une action bactéricide.

  • Diminuer les risques allergiques

Selon une étude de l’INSERM publiée en 2008, l’allaitement maternel permet d’améliorer la résistance des bébés aux allergies. Cela se traduit notamment par une meilleure résistance aux allergènes environnementaux et une baisse des risques d’eczéma.

  • Établir un lien privilégié avec le bébé

Grâce à l’allaitement, la maman répond directement aux besoins du bébé, et renforce sa relation de confiance. L’allaitement permet aussi d’expérimenter la sensation de toucher la peau et de participer à son éveil grâce à ces premiers contacts tout en douceur. Il va également permettre au bébé de reconnaître l’odeur de sa maman, ce qui crée un fort lien d’attachement.

Quel rôle pour le papa dans l’allaitement maternel ?

Les papas ont aussi un rôle à jouer dans l’allaitement maternel. Celui-ci peut en effet être un vrai projet de couple. Il est donc indispensable de bien s’informer pour pouvoir soutenir votre compagne et l’accompagner au mieux.

Le rôle du papa, c’est aussi d’offrir un environnement calme et serein à la maman et au bébé, pour favoriser un allaitement qui se passe bien. Cela peut passer par le fait de limiter un petit peu les visites, si celles-ci sont un peu trop nombreuses, mais également de faciliter la vie quotidienne en faisant face aux tâches ménagères ou en assurant la garde des aînés par exemple.

Comment se préparer à l’allaitement maternel ?

Il n’y a pas vraiment de préparation à l’allaitement maternel. Dès le début de la grossesse, les seins augmentent de volume, les aréoles commencent à changer de couleur, et les mamelons deviennent plus durs et plus saillants. Ces changements sont le signe que le corps de la future maman est en train de se préparer pour l’allaitement.

En revanche, la mise en place de l’allaitement n’est pas innée. Les mamans qui veulent se préparer peuvent donc faire plusieurs démarches pour s’informer, notamment en se documentant sur le sujet. Vous pouvez par exemple consulter le guide de l’allaitement maternel édité par le Programme National Nutrition Santé .

Les mamans peuvent aussi participer à des séances de préparation à la naissance et à la maternité et discuter de leur projet d’allaitement avec leur conjoint afin qu’il puisse les soutenir au mieux dans cette démarche.

L’allaitement à la demande est recommandé

La forme d’allaitement maternel la plus préconisée actuellement est l’allaitement à la demande. Au contraire de l’allaitement à des horaires définis, l’allaitement à la demande part du principe que le bébé va réclamer le sein quand il en a besoin. Cette forme d’allaitement peut être un peu fatigante pour la maman dans les premiers jours où les premières semaines, car certains nourrissons réclament le sein toutes les heures. Le rythme des tétées s’espace généralement au fil du temps.

Quelles solutions pour faciliter l’allaitement ?

En cas de difficulté pour l’allaitement maternel, il existe des solutions pour faciliter la vie des mamans.

  • Utiliser des accessoires d’allaitement

Plusieurs accessoires existent pour faciliter l’allaitement maternel : coussinets d’allaitement pour gérer les écoulements de lait impromptus, coussinets de gel pour apaiser les douleurs, coquilles pour recueillir l’excès de lait, ou encore bouts de seins en silicone pour protéger les mamelons en cas de problème (Crevasses, sein ombiliqués…).

  • Utiliser une tireuse pour espacer les tétées

De nombreuses mamans utilisent une tireuse à lait pour se ménager des moments de repos lorsque le bébé tète à une fréquence très rapprochée. Cela permet de conserver son lait maternel, 48h maximum au réfrigérateur ou jusqu’à 4 mois au congélateur.

  • S’installer dans une bonne position

L’allaitement est plus facile et plus agréable si la maman et le bébé sont dans une position optimale. Il existe plusieurs positions qui permettent un allaitement plus confortable et plus efficace. Vous pouvez d’ailleurs les retrouver dans l’article sur l’alimentation du bébé jusqu’à 3 mois .

Que faire si l’allaitement maternel est trop difficile ?

Pas de culpabilité à avoir. De nombreuses mamans ne vont pas jusqu’au bout de leur projet d’allaitement. Lactation trop faible, bébé qui a du mal à téter, grande fatigue, vie professionnelle qui reprend, de nombreuses causes peuvent pousser les mamans et les couples à modifier leurs projets d’allaitement. Dans ce cas, il existe des solutions alternatives, par exemple l’allaitement mixte , qui alterne tétées et prises de biberons.

J’espère que cet article vous a aidé. Si vous avez des commentaires ou des questions, faites-moi en part ! Je serai ravi d’y répondre 🙂

Antoine

Références :

Liens associés

  • 80
    A l’heure où j’écris cet article mes amis, je suis devenu papa. Ma petite fille est née le 14 février. Quel meilleur cadeau aurais-je pu avoir pour la Saint-Valentin ! Nous nous habituons à cette nouvelle situation et prenons nos marques petit-à-petit. Dès le début, la question de l’allaitement a été…
    Tags: l, allaitement, bébé, d, alimentation, maternel
  • 78
    L'alimentation du bébé à 3 mois : une alimentation exclusivement au lait Le lait maternel Les atouts du lait maternel Selon certaines sources, le lait de chaque espèce est la mieux adapté pour les petits de cette espèce. Le lait maternel serait donc le mieux adapté. Du fait de la fragilité…
    Tags: bébé, maternel, allaitement, alimentation
  • 72
    Le muguet du bébé, qu'est-ce que c'est ? Le système immunitaire des bébés n'étant pas complètement achevé, il est courant qu'ils soient atteints de certaines petites affections. Vous avez déjà peut-être entendu parlé de l'une d'entre elles : le muguet du bébé. De quoi s'agit-il et comment le reconnaît-on ? Le muguet buccal…
    Tags: bébé, maternel, allaitement, alimentation
  • 71
    Comme toute période de transition, le sevrage de bébé est parfois difficile à gérer pour la maman, le bébé, et le papa. Il est possible qu'à cause qu'un manque d’information, de conseils mal avisés de certains soignants, ou de l’entourage, le sevrage de bébé ne se déroule pas toujours comme…
    Tags: bébé, l, allaitement, maternel, alimentation
  • 65
    Cela peut paraître une évidence : nous sommes des mammifères et les seins sont faits pour produire du lait, afin de nourrir le bébé humain. Mais, ils ne sont pas que cela : les seins, sont des zones extrêmement érogènes. Les mamelons et les aréoles ont une grande quantité de terminaisons nerveuses…
    Tags: l, d, allaitement, maternel

Laisser un commentaire