Prévenir et traiter les croûtes de lait

Très fréquentes chez les bébés de moins de 8 mois, les croûtes de lait, contrairement à ce que laisse penser leur nom, n’ont rien à voir avec le lait. Ce trouble bénin, appelé dermite séborrhéique par le corps médical, concerne près de deux tiers des bébés. Il est dû à un excès de sébum assez fréquent chez les nourrissons. Comme il concerne beaucoup de bébés, il m’est apparu comme indispensable de faire le point sur le sujet et de vous rappeler les nombreuses solutions qui existent pour les faire disparaître.

À quoi ressemblent les croûtes de lait ?

Les croûtes de lait rappellent un peu les pellicules capillaires chez les adultes. Elles forment des plaques rougeâtres, qui apparaissent généralement sur le cuir-chevelu du bébé. Ces plaques d’apparence rouges sont recouvertes de peaux mortes de couleur jaunâtre et d’aspect gras, appelées des squames. Celles-ci ont tendance à se décoller dans le temps, un peu à la manière des pellicules.
Les croûtes de lait peuvent, plus rarement, se répandre sur le visage, les bras ou les parties génitales du bébé. Dans ce cas, les spécialistes parlent plutôt d’eczéma séborrhéique.

Quelle est l’origine des croûtes de lait ?

Les dermites séborrhéique n’ont aucun lien direct avec l’allaitement, ni avec un quelconque manque d’hygiène. Elles seraient provoquées par un excès d’hormones de grossesse dans l’organisme du bébé juste après la naissance. Ces hormones de grossesse stimulent les glandes sébacées placées sous la peau, avec pour résultat, du sébum sécrété en excès, et des amas de cellules mortes au niveau du cuir-chevelu du bébé. Ces hormones finissent par disparaître dans le temps, ce qui explique que les croûtes de lait surgissent surtout chez les bébés dans leurs premiers mois.
Certains spécialistes pensent que les croûtes de lait pourraient aussi provenir d’une levure présente naturellement sur le cuir-chevelu, la Malassezia Furfur. Celle-ci favoriserait leur formation.

Les croûtes de lait peuvent-elles provoquer des complications ?

Pas d’inquiétude, les croûtes de lait sont parfaitement bénignes et ne provoquent pas de démangeaisons pour le bébé. Cependant, il est recommandé pour les parents de consulter un pédiatre, car les croûtes de lait peuvent constituer un terrain propice à la prolifération de bactéries ou de mycoses.

Comment prévenir et traiter les croûtes de lait ?

Il existe plusieurs solutions pour traiter les croûtes de lait de bébé. Elles sont plus ou moins efficaces en fonction du bébé, donc n’hésitez pas à tester plusieurs solutions si la première ne vous donne pas les résultats escomptés. Dans tous les cas, ne grattez pas les croûtes de lait avec vos ongles. C’est très tentant, mais il ne faut pas décoller les croûtes lorsqu’elles sont sèches.

Des shampoings quotidiens

Vous pouvez tout d’abord laver les cheveux de bébé fréquemment, avec un shampooing doux spécialement adapté à sa peau. Enlevez ensuite les squames à l’aide d’une brosse à cheveux à poils doux. Attention à ne pas frotter trop fortement. Pour éviter tout risque d’infection, il est, en effet, recommandé de ne pas enlever les croûtes qui ne se décollent pas d’elles-mêmes.

L’utilisation de l’huile d’amande douce

Si vous trouvez que de simples shampooings ne sont pas suffisamment efficaces pour débarrasser bébé de ses croûtes de lait, vous pouvez essayer d’appliquer un corps gras sur son cuir-chevelu pour ramollir les squames et faciliter leur élimination.
L’huile d’amande douce est souvent recommandée, car elle est totalement neutre pour la peau des bébés. Mais certains allergologues la déconseillent en raison des risques d’allergie aux fruits à coques. Vous pouvez également essayer d’appliquer de l’huile d’olive.
Pour un effet optimal, vous pouvez appliquer l’huile une à deux heures avant le bain, voir même avant la nuit.

Des massages à l’huile

Pour un confort optimal, chez Papa Corner, nous préconisons d’utiliser une huile de massage adaptée aux bébés et aux peaux sensibles, plutôt que de l’huile d’amande douce.

Pour bien faire pénétrer ce mélange d’huiles végétales dans le cuir chevelu, n’hésitez pas à pratiquer un massage délicat. Vous pouvez ensuite brosser le cuir chevelu avec une brosse à poil doux pour éliminer les peaux mortes, ou bien passer par l’étape du shampoing.

L’application de vaseline

Il est également possible de masser le cuir chevelu avec de la vaseline. Celle-ci va imprégner les squames, contribuer à les ramollir et faciliter leur élimination. Appliquez-la quelques heures avant le shampooing, ou avant d’aller dormir.

L’application de liniment

Parmi les méthodes naturelles pour combattre les croûtes de lait, l’utilisation de liniment oléo-calcaire est appréciée par de nombreux parents. Le liniment est une vieille recette à base d’huile d’olive et d’eau de chaux. Il nettoie, adoucit, nourrit et protège la peau. Le liniment peut aussi être utilisé comme baume protecteur lors du change du bébé, afin d’adoucir et de protéger la peau.

Des brossages réguliers

Le fait de brosser les cheveux de bébé quotidiennement, avec une brosse douce, et sans retirer les croûtes, va contribuer à prévenir la formation de nouvelles croûtes. Cela peut aussi être un moment de douceur et de plaisir pour vous et pour le bébé.

L’hydrolat de camomille

La camomille est une plante connue pour ses vertus apaisantes. Vous pouvez donc essayer de vaporiser un peu d’hydrolat de camomille romaine sur les zones à traiter. L’hydrolat, c’est l’eau qui est récupérée lors de l’extraction des huiles essentielles, elle est beaucoup moins concentrée en principes actifs et donc sans risque pour le bébé.

La crème au calendula

Les dermatologues proposent parfois d’utiliser de la crème au calendula pour éliminer les croûtes de lait. La calendula est une plante possédant des vertus anti-inflammatoires, apaisantes et régénératrices. Comme pour les huiles, massez délicatement les zones concernées pour venir à bout des squames.

Le lait maternel

Lorsqu’elles allaitent, certaines femmes appliquent un peu de leur lait maternel sur les parties de la peau où des croûtes de lait sont apparues. Celui-ci a la réputation d’être particulièrement efficace pour les éliminer, notamment le lait de fin de tétée qui est plus gras et plus nourrissant.

Que faire si le problème persiste ?

Si après 15 jours de soins vous ne constatez aucune amélioration, consultez un médecin. C’est notamment recommandé si vous constatez que des plaques rouges se forment sur d’autres parties du corps, ou que votre bébé présente des signes d’inflammations ou des éruptions cutanées autour des croûtes. Si les croûtes de lait sont infectées ou enflammées, votre médecin pourra vous prescrire une crème antifongique, un antibiotique local ou un dermocorticoïde faible.

En conclusion : pas d’inquiétude

Les croûtes de lait peuvent être impressionnantes pour de jeunes parents, mais finalement il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Dans la très grande majorité des cas, celles-ci sont parfaitement bénignes et disparaissent d’elles-mêmes au bout de quelque temps. Et ce qui est absolument certain, c’est qu’il n’y a aucun rapport entre les croûtes de lait et l’allaitement maternel ou l’alimentation, malgré une dénomination qui peut porter à confusion ! Donc pas de culpabilité à avoir, les croûtes de lait sont naturelles et vous n’y êtes pas pour grand chose.

Références :

Liens associés

  • 60
    Nous avions à cœur de vous présenter cet article sur l’allaitement mixte. L’allaitement mixte va toucher tous les parents à un moment ou à un autre, et ce, quelques soient les raisons, que ce soit lors du sevrage de votre bébé, par obligation ou par choix personnel. L’allaitement est un…
    Tags: l, lait, d, bébé, ne
  • 53
    Avec l’allaitement maternel viennent souvent quelques désagréments qui ne sont pas toujours faciles à gérer. On en entend souvent parler mais on ne sait pas toujours ce dont il s’agit précisément ni quoi faire. Nous parlerons dans cet article de l’engorgement mammaire et de tout ce que vous devez savoir…
    Tags: l, d, lait, ne
  • 42
    Le sommeil de bébé est un sujet vaste et particulièrement important. C’est un domaine sur lequel tous les jeunes parents s’interrogent. C’est une des premières choses à gérer et à mettre en place après l’accouchement. De plus, le sommeil de votre enfant définira en grande partie le quotidien que vous…
    Tags: bébé, l, d, ne
  • 39
    Conseils de Julien pour bien démarrer sa vie de jeune parent - Pour Julien, nous ne sommes jamais prêts à être parent - La maternité peut nous donner des bases pour bien démarrer sa vie de parents - Il est important que le Papa s'implique tout de suite - Dés lors que…
    Tags: l, d, lait, ne, bébé
  • 38
    Lorsque nous parlons de la diversification alimentaire à partir de 4 mois , c’est 4 mois révolu, soit le début du 5éme mois.  Il est également important de savoir que la diversification alimentaire ne doit pas démarrer au delà de 6 mois. En cas d'allaitement maternel, la diversification alimentaire peut…
    Tags: lait, bébé, l, ne, d

Laisser un commentaire