Punissez-vous vos enfants ? Oui/ Non

Auteur : Stylian Zanos – Publié le : 12 nov. à 14:05

Bonjour à tous,
Dernièrement j’ai lu un livre qui m’a beaucoup fait réfléchir « Éduquer sans punitions ni récompenses » de Jean-Philippe FAURE.
Nous éduquions déjà notre fils un peu dans cet esprit et je me posais la question:
quel est votre avis sur les punitions ?
Faut-il punir nos enfants ? Et si, oui comment faites-vous ?
Utilisez-vous parfois des menaces ou des récompenses pour obtenir des comportements de la part de vos enfants ?
Quel résultats avez-vous ?
très cordialement,
un Papa’dawan

Auteur : Nicolas Boulard – Publié le : 12 nov. à 14:52

Bonjour,
pas de punitions type fessée ou autre…
je privilégie le coin pour calmer lorsqu’un de mes enfants est bien excité
sinon, comme ils apprennent a lire et écrire, je privilégie des mots à écrire 5 fois, des mots en lien avec la « bêtise ». ça leur apprend ce que ca veut dire et ils apprennent a les écrire.
Mais déjà quand j’élève la voie, ça suffit généralement.
Quand j’étais jeune, j’en ai reçu des fessées ou pire… mais ça n’a pas fait de moi un délinquant, ni un taré, ni un sadique… je suis cadre sup épanouie, même si je suis divorcé et ai du mal avec une famille recomposé… mais ça se soigne…lol

Auteur : Nicolas Blazy – Publié le : 12 nov. à 14:55

Bonjour, il m’arrive de punir mais depuis que je lis le livre « La discipline positive », je n’ai pas punis mon enfant. Cela remonte maintenant à 6 mois. Et tout va bien. Je ne dis pas que de temps à autres je ne m’énerve pas, mais j’essaye de rester dans mon nouvel objectif. Eduquer avec bienveillance et fermeté selon les principes Adleriens. Je vous le conseille vivement.
Ce livre dit de ne pas punir, mais pour comprendre les autres solutions, il faut le lire, je n’arriverai pas à vous expliquer correctement.
Doudou, le coin est une punition. Pour ma part, quand Noah fait des bêtises, je lui dit que je ne le veux plus auprès de moi tant qu’il ne sera pas respectueux des règles. Il vient par lui même s’excuser après avoir réfléchis dans un espace à lui (sa chambre). Par ailleurs je ne me fache pas quand il fait une erreur pour la première fois même si interieurement je suis en ebullition. J’essaye de lui enseigner que l’erreur est source de réflexion puis de progrès.
Est ce le hasard ou pas, mais depuis que je m’attache aux principes de ce livre, il est plus responsable. Même à l’école c’est le jour et la nuit, il est appliqué alors qu’il était dans le « vite fait bien fait », il est respectueux des règles du maître alors qu’il était plus chahuteur l’an passé.
J’en suis à peine à la moitié du livre, mais je prend des notes. Ca fait 2 mois que je ne l’ai plus lu par manque de temps.
Il faut que je m’y remette.
A bientôt

Auteur : Nicolas J – Publié le : 18 oct. à 10:49

Bonjour
perso, je tente d’anticiper les caprices quand mon fils est contrarié. Par exemple, je lui dit simplement : « si tu veux bouder, tu peux, mais c’est au coin » Du coup, il arrête de faire son boudin et, malgré ses 2,5 ans, on discute du pourquoi il est contrarié, je comprends son « baragouinage » et ça se passe nickel. Quand ils provoquent des accidents comme renversé les verres alors qu’ils jouent dans le salon, je leur explique que c’est un accident et qu’il faut qu’ils nettoient. Du coup, ils me disent eux même qu’ils ont fait des « bêtises » et qu’ils ont nettoyé 🙂 Pour résumer, je tente de privilégier la discussion et de les responsabiliser tout doucement.

Cette discussion est une archive de la version précédente du site.

Donnez aussi votre avis en laissant un commentaire

Laisser un commentaire