Comment recruter une nounou à domicile ?

La question du mode de garde se pose à tout parent en devenir : mais qui va garder mon bébé ? Crèche, employer assistante maternelle ou recruter une nounou à domicile ? Comment faire son choix ? Laurence Crevel, ancienne avocate en droit du travail et fondatrice de l’agence Amalthea, qui aide les parents à gérer leur nounou, nous répond.

La nourrice à domicile également appelée assistante parentale, ou garde d’enfants à domicile, est une employée de maison qui garde les enfants au domicile des parents, par opposition à l’assistante maternelle qui garde les enfants à son domicile. Il s’agira d’une « garde simple » si la nounou garde les enfants d’un seul couple de parents, et d’une « garde partagée » en cas de regroupement de deux familles pour faire garder leurs enfants.

Concrètement, comment ça fonctionne ? Comment recruter une nounou à domicile ?

La garde simple

Dans la garde simple, la nounou garde les enfants d’une même famille au domicile des parents. Comme son nom l’indique, c’est… simple : la nourrice vient à votre domicile, garde les enfants jusqu’à votre retour, utilise votre matériel (jouets, biberons, poussette, etc.).

L’avantage de la garde simple, c’est principalement sa souplesse. Les parents ont en effet toute latitude pour adapter les horaires de leur nounou à leurs propres exigences. Ainsi, si vous avez des horaires étendus, ou atypiques, la nounou à domicile sera à privilégier. Vous pouvez d’ailleurs prévoir des heures de présence responsable, heures pendant lesquelles la nounou ne travaille pas mais doit rester vigilante (pendant les siestes de l’enfant gardé). Ces heures sont rémunérées au 2/3 du tarif des heures de travail « normales ».

Par ailleurs, l’enfant est gardé dans son environnement, il ne sera donc pas perturbé. En revanche, il ne connaitra pas de socialisation en dehors de la fratrie, sauf à ce qu’en complément, il aille aussi à la halte-garderie par exemple.

Au titre des avantages, vous pourrez imposer les congés payés de votre nounou, ce qui simplifiera grandement les discussions ! Bien sûr, les souhaits de la nounou peuvent être pris en compte, mais les parents ont le dernier mot.

L’inconvénient majeur de ce mode de garde demeure son coût : votre nounou doit être payée au moins au SMIC, voire au minimum conventionnel qui peut être supérieur. Et malgré les différentes aides qui existent (aide de la CAF, crédit d’impôt…), cela peut s’avérer vite couteux pour les parents.

La garde partagée

En garde partagée, deux familles partagent les frais de l’emploi d’une auxiliaire parentale. Ils sont co-employeurs de la même nourrice à domicile, qui garde leurs enfants alternativement au domicile de l’une et de l’autre famille, selon un planning établi par les parents (par exemple, une semaine sur deux).

Cela fonctionne comme la garde simple, sauf que vous pouvez partager le coût de la garde, et que votre enfant commence une socialisation en douceur. Il sera gardé en partie à votre domicile, et donc ne sera pas trop perturbé.

Pour bien fonctionner, la garde partagée doit être organisée avec deux familles dont les domiciles sont proches géographiquement. En effet, des domiciles trop éloignés rendront la garde impraticable pour les parents.

Par ailleurs, même si les autres parents n’ont pas nécessairement à être vos meilleurs amis, une bonne entente est préférable, car étant co-employeurs, vous devez déterminer de nombreuses choses ensemble : les dates de congé de la nounou, quelques règles de base comme la sortie des enfants selon le temps (pluie, froid…), le partage des coûts si la garde ne se fait pas alternativement au domicile de chaque famille…

Recruter une nounou à domicile

Que ce soit en garde simple ou en garde partagée, la garde d’enfants à domicile devient, une fois recrutée, une employée de maison. Par conséquent, les parents qui l’emploient deviennent particulier employeur, et doivent appliquer la convention collective du même nom

Vous devez donc signer un contrat de travail avec la nounou. Votre contrat doit comporter un certain nombre de rubriques, comme la période d’essai, la durée du travail, les horaires, la rémunération bien sûr, les différentes missions confiées à la garde d’enfants…

Pour déclarer la nounou, vous devez ensuite ouvrir un compte Pajemploi (si vous n’en avez pas un), via le site de la CAF. Une fois ce compte créé, il vous suffit de déclarer le premier salaire de votre auxiliaire parentale, et le tour est joué !

Enfin, votre nourrice à domicile doit également passer une visite médicale auprès d’un médecin du travail. Pour cela, vous devez vous rapprocher d’un centre de santé au travail interentreprises qui programmera une visite médicale pour votre employée.

Laurence Crevel, fondatrice d’Amalthea, l’agence qui vous aide à gérer votre nounou, et de Pajourson, l’application qui gère votre nounou.

Liens associés

  • 83
    Ça y est, vous avez trouvé votre perle rare, la nourrice qui viendra garder vos enfants à votre domicile ? Maintenant, il faut la rémunérer ! Il peut alors être difficile pour les parents, surtout peu expérimentés dans la garde d’enfants, de déterminer quel sera le « juste » salaire. Entre le salaire minimum…
    Tags: d, enfants, nounou, l, garde, domicile
  • 71
    Après avoir évoquées les aides pour l'emploi d'une assistante maternelle, je suis content de vous faire partager les aides pour l'emploi d'une nounou à domicile obtenues également auprès de l'association EEF (Enfance Et Famille) de Saint Cloud qui fait également office de RAP (Relais d'Assistantes Parentales). L'association sélectionne des Assistantes Parentales ou…
    Tags: domicile, nounou

Laisser un commentaire